Home 5 Middle East 5 Cairo will buy a spy satellite from …. Russia

Cairo will buy a spy satellite from …. Russia

Despite the awkwardness of the timing, it seems that Russia will build and launch a remote sensing spacecraft for Egypt. The spy satellite that will be built by the Russian aerospace manufacturer Energia, will be launched by the end of this year, said a responsible of the space corporation to Interfax agency during MAKS airshow.
The panchromatic satellite will have the ability to take pictures in full colors or in infrared mode, giving it the possibility to film with a resolution from 4 to 1 m, objectives at night.

The type 559PK spacecraft will be launched from Baikonur cosmodrome in Kazakhstan by a Soyuz-U Rocket.

Comments

comments

No comments

  1. Bonjour Akram !
    Vive l’Égypte ! au moins leur militaires savent ce qu’ils font ! les notre et je parle des grosse soupe ! ben eux c’est plutôt la destruction de l’Algérie qui les motives ! heureusement que ALLAH a donner a ce pays des officiers jeunes et patriotes !!! si non ben bonjour la somalisation !!

    • les russes viennent tout juste d’envoyer un satellite israelien en orbite :

      La Russie met en orbite un satellite israélien

      2013-09-01 19:58:47 xinhua

      La Russie a envoyé en orbite un satellite de télécommunications israélien, a déclaré dimanche l’agence spatiale fédérale Roscosmos.
      Une fusée Zenit-2SB transportant le satellite a décollé du centre spatial de Baïkonour au Kazakhstan dimanche vers 00h05 heure de Moscou (20h05 GMT samedi), selon Roscosmos.

      A 06h50 heure de Moscou (02h50 GMT), le satellite d’Amos-4 s’est détaché avec succès de l’étage supérieur DM-SLB, a déclaré aux journalistes un porte-parole de l’agence spatiale.

      Construit par la société israélienne Israeli Aerospace Industries Ltd., le satellite fournira des services Internet à haut débit ainsi que d’autres services destinés aux consommateurs en Russie, en Asie centrale et Asie du Sud, en Europe centrale et orientale et au Moyen-Orient.

      franchement, faire confiance aux russes pour un satellite espion ? non merci

      je préfère mille fois l’approche turque, qui intègre les technologies spatiales pour parvenir a une autonomie,
      notre approche aussi, car la Turquie a bâti le centre spatial d’Oran

      je préfère cela a l’achat sur étagère a des russes qui n’ont pas hésité a poignardé l’Irak dans le dos en 1991, puis en 2003 en partageant et indiquant a la coalition les paramètres des systèmes de défense pourtant vendus a prix d’or a Bagdad

      les militaires égyptiens et leur armée en piteux état, avec du matériel a bout de souffle, leur ingérences politiques, leur coup d’états a répétition, leur rapacité économique, leur blocage du passage de Rafah de la bande de Ghaza …

      ce sont tout sauf des exemples a suivre

      nous sommes sur le point de finaliser un transfert de technologie sur les drones de surveillance avec les chinois, des drones montés en Algérie

      le satellite militaire algérien arrivera en temps et en heure, et il sera monté en Algérie par des algériens

      ps: il consiste en quoi le programme spatial égyptien ? acheter sur étagère jusqu’à la fin des temps ?

    • C est vrai l attitude des russes est à bien des égards, suspicieuse…

    • (pp) j’ai déjà exprimer mon point de vu sur le sujet le mieux c’est les chinois les raisons sont multiples mais celles que je retiens en premier c’est que les chinois ne sont pas fermer au transfère tech, ils peuvent former, accompagner… les infrastructures…. c’est qu’une question d’argent c’est tout! toute est possible avec eux ça ne va pas contre leur intérêt bien au contraire ils mettront une cale aux leaders du secteur perso c’est pas pour me déplaire :)et surtout il n’y aura pas les sales pattes sionistes dans notre programme spatial contrairement aux bidule de 80 cm 🙂

    • rien de suspicieux a mon avis,
      entre les arabes et les israéliens, la Russie a toujours choisi

      et ce n’était pas les arabes

      le baratin sur Poutine, et toute la clique ca ne prend plus

      quand viendra le temps de lâcher Bashar Al Assad, contre quelque chose pour Moscou,
      les russes n’hésiteront pas une seule seconde

      les cas de Slobodan Milosevic (G8),
      Saddam Hussein (OMC),
      Mouammar Kadhafi (OCDE) peuvent en témoigner

      Bashar Al Assad ce serait aussi pour quelque chose,
      on en est certains

  2. C est vrai, qu attend l Algérie, surtout quand nos frontières sont en alerte permanente, et il me semble que les russes nous sont plus proches que les egyptiens ? !

    Le mieux se serait de lancer chez nous, nos propres satellites.

    • (pp) c’est ce qu’ils font et les nôtres sont discrets il ne font que 8o cm 🙂 de plus vu la complexité du bidule que nous avons payer bonbon! ils ne risqueront pas de nous faire défaut :)et surtout ont pourra les vendres aux amateurs de l’aventure spécial ça ferait bien exposer sur un meuble de présentoir ou sur une étagère 🙂 c’est un gros marché il y a beaucoup de gens qui aimeraient s’offrir ce petit cadeaux pour eux et leurs enfants pour les fêtes pensez y décembre n’est pas loin il y a du blés a ce faire et avec l’argent ont pourra embauchés des chercheurs dans l’aérospatial pour fabriquer des satellites plus performant et voir plus 🙂

  3. Que pensez vous de cet article marocain:
    Un satellite militaire espion commandé par le Maroc auprès de l’équipementier français “Thales Alenia Space”, inquiète les autorités algériennes, selon lesquelles Rabat a acquis ce satellite de surveillance terrestre de haute résolution pour espionner l’Algérie.

    L’accord, en vertu duquel le Maroc a commandé ce satellite militaire, aurait été signé lors de la visite officielle du président français François Hollande au Royaume, en avril dernier, affirme le quotidien algérien Al Khabar.

    D’après la même source, le Maroc a acquis ce satellite pour surveiller son voisin de l’est et la bande frontalière qui le sépare du Royaume, reprochant à la France de n’avoir pas autorisé l’Algérie à s’octroyer le même équipement militaire.

    L’Algérie espère qu’il ne s’agit pas d’un “Syracuse”, un modèle de satellites militaires sécurisés et dotés d’une technologie très performante en matière d’espionnage, qui permettrait au Maroc de surveiller les zones algériennes sensibles.

    Le Maroc possède deux satellites en orbite. Le premier dédié aux télécommunications et à la prévision météorologique baptisé Zarkaa Al Yamama, avait été lancé en 2001, depuis la base de lancement de Baïkonour au Kazakhstan.

    • Le Maroc possède deux satellites en orbite. Le premier dédié aux télécommunications et à la prévision météorologique baptisé Zarkaa Al Yamama, avait été lancé en 2001, depuis la base de lancement de Baïkonour au Kazakhstan.

      je pense que c’est n’importe quoi

      le Maroc ne possède aucun satellite, et ce n’est pas près de changer
      l’Algérie a un programme spatial,
      et monte désormais elle-même ses satellites a Oran

      restons sérieux svp

  4. Nos autorités au lieu de s inquiéter ferait mieux d acquérir plusieurs sattelites. J ai voulu écrire autre chose de plus méchant mais je me retiens !

  5. Personne ne sait ce qui se prépare dans les bureaux sombres du MDN,mais une chose est sure,nous avons des compétences et des patriotes qui veillent sur TOUT.
    Nous sommes classés premiers en afrique dans plusieurs domaines de défense,donc,nos stratèges étudient toutes les éventualités.
    Quand les russes lancent un satellite israelien,il ne s’agit que d’une simple opération commerciale c’est ce que fait la france avec Ariane.
    Construisez vous-même,payez le prix du lancement et vous êtes servi.
    Ceci ne nous empêche pas de travailler dur pour arriver à l’auto-suffisance et l’exportation.

  6. (نجمة و هلال)
    Les satellites de surveillance sont un excellent moyen de prévention des conflits. Leur diffusion doit être encouragée comme vecteur de paix et de dissuasion non destructive en soi.
    L’union Africaine pourrait, et devrait à mon sens, déployer un programme ambitieux de satellites de renseignement pointus (définition submetrique) dans lequel l’Algerie, l’Égypte, le Maroc, le Nigeria et l’Afrique du Sud peuvent coopérer pour le bénéfice de tous.

Leave a Reply

x

Check Also

what are Putin’s options in a decanting middle east?

 In the World poutine chess The ambush against Russian aviation conducted by the Turkish Aviation ...