Accueil 5 Afrique du Nord 5 MIG conçoit un système améliorant la sécurité des commandes électriques de vol
Photo credit DMITRI TEREKHOV

MIG conçoit un système améliorant la sécurité des commandes électriques de vol

Les ingénieurs de la Concern MIG qui dépend de United Aircraft Corporation (UAC/OAK) filiale du conglomérat technologique russe Rostech ont résolu un problème récurrent qui touche les appareils de nouvelle génération dotés de commandes de vol électriques, en améliorant leur sécurité et en réduisant le temps de réaction des avions et donc leur manoeuvrabilité.

Cette amélioration concernera les Mig 29 M/M2 et 35 en Russie ou qui ont été exportés vers l’Egypte et l’Algérie.

Les spécialistes de la société MiG, lors de la création d’un dispositif de correction non linéaire pour les systèmes de contrôle automatique d’un avion, ont accordé une attention particulière au problème des oscillations causées par le pilote lors du contrôle “manuel” de l’avion dans des modes de manœuvre vigoureux. Il a passé avec succès le cycle requis d’essais au banc et en vol et est déjà installé sur les chasseurs MiG-29M / M2 et MiG-35. “L’appareil améliorera la sécurité des vols et réduira la charge de travail du pilote dans le cockpit”, a déclaré Andrey Gerasimchuk, directeur général de MiG Corporation.

Un dispositif de correction non linéaire est installé devant l’appareil à gouverner. Il élimine le décalage temporel du signal à l’appareil à gouverner. De plus, le dispositif de correction non linéaire aide le véhicule de combat à ne pas atteindre la vitesse maximale autorisée. « Les fluctuations de PI (oscillations induites par le pilote) se produisent lorsqu’un pilote est incapable de s’adapter à un changement soudain de la dynamique du véhicule lors de l’exécution d’une mission complexe. Notre invention nous permet de rendre le vol plus sûr », a déclaré Yuri Obolensky, concepteur en chef adjoint des systèmes de contrôle chez MiG Corporation.

De plus, les MiG-35 et MiG-29M/M2 sont équipés d’un système de limitation de vol intégré. Le premier de ses éléments constitutifs permet au pilote de rester dans les angles d’attaque admissibles avec n’importe quelle action du manche de commande, en évitant que l’avion part en vrille.

Il faut rappeler que deux appareils de ce type ont été perdus assez rapidement lors de vols d’entrainement en Egypte.

 

Source UAC

Comments

comments

Laisser une réponse

Actu en images

Wagner

Sondages

Que pensez-vous de la communication du MDN?

View Results

Loading ... Loading ...

x

Check Also

Un destroyer américain en visite à Jijel

Le destroyer de l’US Navy, USS Farragut DDG-99, est actuellement en mouillage au port de ...

L’OTAN conduit une évaluation d’un escadron d’hélicoptères tunisien

Une première en Afrique! l’OTAN a conduit une évaluation opérationnelle d’un escadron d’hélicoptères appartenant à ...

Exercice algéro-turque de forces spéciales

Des éléments des forces spéciales algériennes ont assisté à un exercice conjoint de planification, de ...