Accueil 5 Algérie 5 L’Algérie va renforcer sa flotte de drones

L’Algérie va renforcer sa flotte de drones

L’armée de l’air algérienne qui déploie déjà six types de drones dont quatre d’attaque aurait passé commande de 24 appareils chasseurs de tanks WingLoong II du chinois AVIC.

Le début des livraisons serait prévu à la fin de l’année en cours pour s’achever en 2022. Le WingLoong II a fait ses preuves sur de nombreux théâtres d’opérations comme en Egypte et au Yémen. Il est de la classe intermédiaire entre le CH-4 et le MQ-9 Predator.

Il affiche tout de même de meilleures performances que le CH-4 qui est utilisé en Algérie depuis cinq ans. Il prend par exemple 150 Kg d’armement en plus que le CH-4 et peut bénéficier de boules optroniques plus grandes et plus lourdes ou combiner sa charge d’attaque avec des charges passives comme les brouilleurs ou les relais de transmissions. Il dépasse largement le CH-4 en terme de vitesse ce qui raccourcit de moitié ses délais d’intervention.

Le WingLoong 2 dispose de 12 à 16 points d’emport et peut tirer des bombes lisses ou guidées et des missiles anti-chars et anti-personnel. Il peut-être équipé de missile Air-Sol BA-7, de bombe guidée laser YZ-212, de bombe anti-personnel YZ-102A ainsi que de bombe guidée LS-6 de 50 kg. En outre il tire le nouveau missile anti-chars Red Arrow, équivalent du Javlin américain.

Le prix approximatif de ce drone est de 5 millions de dollars l’unité, ce qui est sept fois moins cher que son homologue américain.

Comments

comments

Laisser une réponse

Actu en images

Pantsir

Sondages

Que pensez-vous de la communication du MDN?

View Results

Chargement ... Chargement ...
x

Check Also

Le Su 30 SM2 se dope au RVV-BD

La Russie vient de dévoiler pour la première fois des images d’un Su-30SM2 Flanker, équipé ...

Echange d’expertises entre l’Algérie et les USA dans la santé militaire

Un contingent de l’armée américaine du centre médical régional de Landstuhl, en Allemagne, représentant la ...

EDGE va fabriquer des OPV italiens aux Emirats

Le conglomérat technologique de défense émirati EDGE, et Fincantieri, le constructeur naval italien, ont signé ...