Accueil 5 Industrie Militaire 5 Une première : Un S-350 abat un chasseur en mode automatique

Une première : Un S-350 abat un chasseur en mode automatique

L’information donnée par l’agence RIA Novosti et provenant d’une source au Ministère de la Défense russe concernant l’interception, en mode automatique et sans intervention humaine d’au moins un avion ukrainien par un système de DAT mobile S-350 Vityaz marque un tournant historique, que certains décriront comme inquiétant, dans l’histoire de l’utilisation de l’intelligence artificielle en guerre.

“Le système de missiles anti-aériens Vityaz dans la zone NVO (zone de combats en Ukraine. NDLR) pour la première fois au monde dans des conditions de combat a effectué de manière entièrement automatique, sans la participation d’un opérateur, la détection, le suivi et la défaite des cibles aériennes ukrainiennes. Plusieurs avions de combat et drones d’Ukraine ont été abattus par les missiles du système », a rapporté cette source à RIA Novosti.

Le mode automatique fonctionne, comme son nom l’indique, en dehors du contrôle d’un opérateur humain. Mieux, l’utilisateur humain du système ne peut pas annuler les éléments d’intelligence artificielle du complexe et ne peut pas interférer dans son fonctionnement.

Le S-350 “Vityaz” est un système de missile anti-aérien multicanal mobile développé par la société Almaz -Antey pour les forces de missiles anti-aériens. Il est conçu pour protéger les installations étatiques, administratives, industrielles et militaires et les groupements de troupes contre les attaques par des armes d’attaque aériennes modernes et avancées.
Il a la capacité de fonctionner en mode passif (son radar) n’émettant pas de radiation, il n’est pas détecté par les systèmes de Sigint ennemis.
Selon des informations en sources ouvertes, le complexe est capable de toucher des cibles aériennes aérodynamiques – avions, drones, missiles de croisière et autres – à une portée maximale de 120 kilomètres, et des cibles balistiques – à une distance maximale de 25 kilomètres. Dans ce cas, la vitesse maximale des cibles peut atteindre deux kilomètres par seconde.
Le système se compose des éléments suivants:
Un radar multifonctionnel 50K6E, un radar 96L6E Cheese-board, un poste de commandement et huit lanceurs 50PT6E.
Il tire deux types de missiles, le  9M96E2 pour les engagements à longue portée (jusqu’à 120 Km) et le 9M100, qui est à guidage IR pour les engagements rapprochés contre les aéronefs et les missiles.

 

Comments

comments

Laisser une réponse

Actu en images

Anka-S

Sondages

Que pensez-vous de la communication du MDN?

View Results

Chargement ... Chargement ...
x

Check Also

Le Su 30 SM2 se dope au RVV-BD

La Russie vient de dévoiler pour la première fois des images d’un Su-30SM2 Flanker, équipé ...

Echange d’expertises entre l’Algérie et les USA dans la santé militaire

Un contingent de l’armée américaine du centre médical régional de Landstuhl, en Allemagne, représentant la ...

EDGE va fabriquer des OPV italiens aux Emirats

Le conglomérat technologique de défense émirati EDGE, et Fincantieri, le constructeur naval italien, ont signé ...