Accueil 5 Algérie 5 Rostec ouvre le premier centre de service pour les moteurs de Yak-130

Rostec ouvre le premier centre de service pour les moteurs de Yak-130

Selon un communiqué de presse diffusé aujourd’hui, le conglomérat technologique militaire russe Rostec à travers sa filiale ODK (United Engine Corporation) a lancé un centre de maintenance pour les moteurs de YAK 130.

Localisé sur la base d’entraînement des Forces aérospatiales russes ce centre assurera la maintenance des moteurs AI-222-25 installés sur les avions d’entraînement et de combat Yak-130. Ces moteurs remplacent les anciens AI-222 ukrainiens produits par Motorsich et dont l’exploitation par la Russie était impossible.

L’exploitation du centre de service réduira marginalement le temps consacré au maintien de la navigabilité des avions.

Les avions Yak-130 équipés de moteurs AI-222-25 sont pilotés par des pilotes novices, chacun d’entre eux devant effectuer un certain nombre d’heures de vol dans le cadre du programme de formation. De ce fait, les systèmes de propulsion épuisent leur durée de vie spécifiée beaucoup plus vite que dans des conditions d’exploitation normales. Par conséquent, le AI-222-25 nécessite un entretien plus fréquent que les autres moteurs, et certains types de réparation et d’entretien sont beaucoup plus rentables et efficaces s’ils sont organisés directement sur le lieu d’exploitation.

“La question du service après-vente des équipements que nous fournissons à nos clients, tant militaires que civils, fait partie de nos principales priorités. La maintenance du moteur sur le lieu d’exploitation est devenue possible grâce à la maîtrise de la technologie de remplacement modulaire des pièces d’assemblage. Cette approche permet l’entretien du moteur et le remplacement de la pièce ou du module endommagé sans transport chez le fabricant. Le centre de service réduira de 2 à 3 fois le temps de réparation des moteurs AI-222-25. Cela renforcera l’efficacité de la formation des pilotes des forces aérospatiales russes et, au final, améliorera la capacité de défense de notre pays”, a déclaré Alexei Gromov, PDG de Salut Production Center.

Le Yak 130 a été exporté vers l’Algérie qui en a fait un retour d’expérience très positif après le remplacement des moteurs. Il est question de l’achat d’un second lot d’une trentaine d’appareils très prochainement. L’ouverture de ce centre de service en Russie pourrait être le prélude pour l’implémentation d’un centre similaire en Algérie.

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

l’Algérie commande quatre drones HAL de combat à la Chine

C’est finalement l’Algérie qui s’avère être le mystérieux client du drone de combat de haute ...

L’Algérie commande le drone de combat CH-5 Rainbow

Des sources ont confirmé la commande d’une demi-douzaine de drones de combat CH-5 Rainbow de ...

Algérie: Livraison du premier C-130J

L’armée de l’air algérienne est en passe de recevoir son premier avion de transport de ...