Accueil 5 Industrie Militaire 5 Mi-171Sh “Storm“, survivabilité et puissance de feu.

Mi-171Sh “Storm“, survivabilité et puissance de feu.

Lors du salon Army qui a eu lieu en Aout 2023, le constructeur Russian Helicopters a présenté sa version ultime  du mythique hélicoptère de transport et d’attaque le Mi-171Sh (Mi 8 AMT SH2, selon la nomenclature russe. Le Mi-171Sh est un hélicoptère de transport polyvalent développé par la société Mil Moscow Helicopter Plant. Il fait partie de la famille des hélicoptères Mi-8/17/171, qui sont largement utilisés à travers le monde pour des missions militaires et civiles en raison de leur polyvalence et de leur fiabilité.

Il a été conçu au départ pour effectuer une variété de missions, notamment le transport de troupes, la reconnaissance, la lutte anti-d’incendies, les opérations spéciales et le transport de fret. Il peut transporter jusqu’à 36 passagers ou 4 000 kg de fret à l’intérieur de sa cabine spacieuse. Cela en fait un moyen efficace de déployer des troupes ou du matériel sur des zones de conflit ou des zones difficiles d’accès. Il peut aussi prendre une charge de 3 tonnes attachée sous le fuselage.

 

Dans cette variante ultime, l’accent a été mis sur la survivabilité de l’équipage et de l’appareil suivant l’expérience acquise par les russes depuis des décennies dans des opérations anti-terroristes, des opérations pour les troupes spéciales ou lors de conflits de haute intensité. Cela mènera au développement de l’ODS (Onboard Defense System – Système de Défense Embarqué). Une suite de défense passive et active complexe supposée assurer la protection de l’appareil.

La cabine de pilotage, les sièges de l’équipage et le châssis de la soute sont tous protégé par un blindage composé de Titane et d’aramide, avec des plaques en Kevlar installées sur les zones vitales de l’appareil.

 

La protection est renforcée par des dispositifs anti-missiles et des contremesures électroniques, accroissant sa résilience face aux menaces potentielles. Il dispose d’une suite électronique d’alerte et de détection de départ de missile (MAWS ) de type President-S-171Sh combiné à des lanceurs leurres IR, avec des capteurs disposés de telles façons à former une bulle de protection optimisée contre les différents Manpad et missiles à guidage IR.

 

Il dispose aussi d’un RWR (radar warning receiver) qui lui permet de détecter les émissions radar ennemis, donnant leur cap, leur position et le type d’émission lui permettant d’avoir une protection inédite contre ces menaces et augmentant du coup ses chances de survie en milieu hostile. Ces systèmes de contre-mesures infrarouges et radar sont intégrés pour réduire la probabilité de détection par des systèmes adverses et fonctionnent en redondance avec des lances leurres et un brouilleur de missiles IR.

Le Storm est doté de systèmes de navigation modernes, d’une avionique avancée notamment un cockpit full glass avec des cartes de navigations projetées sur écrans, une torche et des lunettes infra rouge, une boule optique thermique jour/nuit et sa construction rustique lui offre une résistance accrue aux conditions météorologiques difficiles et se fait aider par un radar météo en bout de nez. Ces systèmes combinés donnent à l’appareil une vraie capacité tout-temps, de jour comme de nuit. Ces technologies améliorent la capacité de l’équipage à opérer dans des environnements complexes et à assurer le succès de leurs missions.

 

L’appareil est alimenté par deux moteurs Klimov VK-2500-03, lui offrant une puissance supérieure cumulée de 1200ch comparé aux anciens TV3-117VM, assurant aussi une performance fiable dans diverses conditions météorologiques notamment les environnements très chauds et/ou en haute altitude. Il dispose aussi d’une nouvelle génération de pales en composite segmentées, plus légères, plus performantes et plus faciles à maintenir. Son rotor de queue lui aussi a été changé par une nouvelle génération en X identique à celle utilisée sur les Mi-28.

Coté armement les ailes du Mi 171 Sh ont 6 points d’emports pouvant être équipés d’une large gamme d’armements, selon la spécificité de la mission. Cela peut inclure des lance-roquettes S-8 ou S-13, des pods de mitrailleuses, des bombes classiques FAB-100/250/500 et des missiles guidés antichars Ataka. Cette diversité d’armements permet au Mi-171Sh de s’adapter aux exigences tactiques changeantes sur le champ de bataille.

Deux mitrailleuses Kord de 12.7mm sont montées au-dessus des points d’emports des deux côtés du fuselage, et sont alimentées par des caisses de munitions installées à l’intérieur de l’appareil. Des affuts pour AK 47 ou FMPK se trouvent à bâbord et tribord de l’appareil lui conférant un vrai rôle de gunship.

La distance franchissable est de 610km avec sa réserve interne, 815km avec l’ajout d’un réservoir à l’intérieur de la soute et de 1065km avec l’ajout de deux réservoirs toujours à l’intérieur de la soute.

Pour le moment l’on ignore si Russian Hélicopters propose des upgrades pour les appareils d’occasions et des flottes existantes, ou si cette modernisation concerne uniquement les appareils neufs.

Sid Ahmed FULCRUM

Comments

comments

Laisser une réponse

Actu en images

Tavor Maroc
kilo
HJ-12
Crash

Sondages

Que pensez-vous de la communication du MDN?

View Results

Chargement ... Chargement ...
x

Check Also

Turquie: Premier vol du chasseur de 5e génération de TAI

Le premier prototype du projet Kaan “TAI TF Kaan National Combat Aircraft (MMU – Milli ...

Pénurie de munitions et acharnement des intermédiaires

Micmacs en vrac dans le monde fermé des marchands d’armes, impliquant encore une fois des ...

Un système de guerre électronique Made in France en Egypte

Intéressante apparition relevée sur Twitter, du système de guerre électronique TEWS de Thales au sein ...