Accueil 5 Industrie Militaire 5 Une solution contre les drones commerciaux: le Gibka-S

Une solution contre les drones commerciaux: le Gibka-S

La guerre que mène la Russie en Ukraine a démontré l’efficacité des drones commerciaux pour la reconnaissance tactique, la correction de tir d’artillerie et même le largage de charges explosives (Grenades et même obus).

Le coût très bas de ces drones (A partir de 1000 dollars) en fait un produit très facile à remplacer et donc à sacrifier et permet son utilisation massive. Il présente aussi un gros avantage qui est sa difficulté de détection et donc d’engagement par de gros systèmes dont les missiles sont chers ou par les systèmes SPAAG qui sont généralement massifs et peinent à accompagner l’infanterie dans les combats d’escarmouches ou les actions dans les tranchées.

Les systèmes de brouillage anti drone ont montré une efficacité relative, ils arrivent à capturer ou désactiver les drones ennemis à deux conditions: qu’ils soient en LoS et qu’ils aient été préalablement repérés, hors le problème est le caractère très discret des petits drones et l’abondance d’obstacles sur le terrain.

Le système russe Gibka-S semble répondre exactement à ce besoin, hautement mobile sur véhicule blindé léger, équipé de missiles peu chers, il dispose aussi de capacités de détection avancés grâce au radar Garmon 1L122-2E monté sur un second véhicule et pouvant communiquer avec le véhicule lanceur sur des distances allant de 8 à 17 Km (selon que les véhicules soient mobiles ou statiques) et donc tendre des embuscades ou anticiper les survols de cibles. Il a une capacité de détection théorique de 80 Km mais en réalité, il détecte les cibles genre petit drone dans une bulle de 10Km, ce qui est largement suffisant pour une protection tactique d’une unité d’infanterie.

Gibka-S a été présenté pour la première fois en 2020 sur le stand de High Précision Weapons, il est fabriqué par une filiale du groupement de défense Russe, le Machine-Building Design Bureau (KBM)

Le véhicule blindé Tigr qui transporte le système est capable de lancer des missiles Igla-S et Verba MANPADS de fabrication russe. Il peut transporter quatre missiles prêts à être lancés chargés sur le lanceur de missiles et quatre missiles prêts à être chargés. En plus du radar et du détecteur thermique du missile, le véhicule dispose d’un équipement électro-optique pour une détection visuelle de cibles aériennes sur de longues distances.

Comments

comments

Laisser une réponse

Actu en images

Tunisie
Ukraine
Iskander

Sondages

Que pensez-vous de la communication du MDN?

View Results

Chargement ... Chargement ...
x

Check Also

Le Su 30 SM2 se dope au RVV-BD

La Russie vient de dévoiler pour la première fois des images d’un Su-30SM2 Flanker, équipé ...

Echange d’expertises entre l’Algérie et les USA dans la santé militaire

Un contingent de l’armée américaine du centre médical régional de Landstuhl, en Allemagne, représentant la ...

EDGE va fabriquer des OPV italiens aux Emirats

Le conglomérat technologique de défense émirati EDGE, et Fincantieri, le constructeur naval italien, ont signé ...