Accueil 5 Moyen-Orient 5 L’Irak opte pour le M-SAM-II
M SAM-II

L’Irak opte pour le M-SAM-II

Selon des informations provenant de spécialistes de la défense en Corée du Sud, l’armée Irakienne a demandée en urgence à la Corée de lui fournir 8 batteries du système de défense antiaérienne et antimissile balistique M-SAM-II.

Il s’agit d’un contrat estimé à 2,56 milliards de dollars. Combinés au  contrat de 3,2 milliards de dollars de l’Arabie saoudite et au  contrat de 3,5 milliards de dollars des Émirats arabes unis, 9,2 milliards de dollars ont été signés en seulement 1 à 2 ans. Cela indique que le M-SAM-II est passé d’un système inconnu à l’un des systèmes SAM les plus populaires au monde et le fer de lance de l’industrie de défense sud-coréenne.

Issu d’une coopération avec l’entreprise russe Almaz-Antey qui produit les S-300 et S-400, ce système d’interception de missiles hypersoniques à moyenne portée dédié, se compose d’un véhicule de commandement et d’engagement, d’un radar multifonctions, de quatre à six lanceurs de missiles et d’un groupe électrogène.

le M-SAM-III tel que pris par l’Irak a une portée d’engagement jusqu’à 50 Km et un plafond de 20 Km, il a aussi des capacités anti-missiles sur une distance de 20 Km/

le M-SAM-III est également en cours de développement avec le système d’intercepteur de missiles hypersoniques à haute altitude et longue portée « L-SAM-II ». Le LIG Nex1 est actuellement candidat au programme d’acquisition de systèmes de défense aérienne en Malaisie et en Roumanie.

 

Comments

comments

Laisser une réponse

Actu en images

nimr ajban LRSOV
Bayraktar

Sondages

Que pensez-vous de la communication du MDN?

View Results

Chargement ... Chargement ...
x

Check Also

Des drones émiratis chez l’armée serbe

Il semblerait que l’armée serbe commence à utiliser des munitions rôdeuses (drones kamikazes) fabriqués aux ...

Drone

Des drones militaires présentés à la FIA

Le pavillon des fabrications militaires a brillé lors de la 55e Foire internationale d’Alger avec ...

Un navire de guerre israélien fait escale au Maroc

Le navire de débarquement INS Komemiyut, récemment construit aux États-Unis pour le compte de la ...