Accueil 5 Afrique du Nord 5 Des Merkava pour le Maroc?
Merkava

Des Merkava pour le Maroc?

Le Maroc devrait recevoir un nombre de chars israéliens Merkava MkII et MkIII dans les prochains mois, dans le cadre du remplacement de ses T-72 offerts à l’Ukraine.

 

Les Merkava en question ont été déclassés depuis plusieurs années pour les plus récents et plus d’une décennie pour les plus anciens et devront probablement subir des travaux de réhabilitation avant réexportation.

Tout à commencé il y a quatre jours, Yair Kulas, le premier responsable de la SIBAT – la Direction de la coopération internationale en matière de défense du ministère israélien de la Défense, a récemment partagé des détails sur les ventes potentielles à l’international des chars Merkava avec le média israélien Calcalist. La SIBAT est l’organisme chargé de la vente de systèmes d’armes et d’autres équipements militaires provenant de l’armée de l’Etat Hébreux.

Kulas avait évoqué des négociations avancées avec deux pays pour les chars Merkava, selon une traduction de son interview publiée par The Times of Israel à l’occasion du début du Salon du Bourget à Paris. Il a laissé entendre que l’un de ces pays se trouve en Europe, mais n’a pas divulgué leur nom.

Rebondissement aujourd’hui après le tweet d’une certaine Dana Levi. Le compte confirme l’accord et donne l’identité des deux pays qui concernés par l’accord: Chypre et au Maroc. Les Merkava israéliens remplaceraient les 41 chars T-80U / UK offerts à l’Ukraine par Chypre, ainsi que la trentaine de chars T-72B marocains réexportés à partir de la République Tchèque où ils étaient en réparation vers l’armée de Kiev. Nous avions été les premiers à annoncer cette transaction à l’époque.

Selon Dana Levi, Les israéliens conditionnent ce transfert par une clause de non réexportation, notamment vers l’Ukraine. “L’accord d’exportation des chars Merkava-2/3 israéliens a été annoncé : une partie des livraisons sera faite à Chypre pour remplacer les 41 chars T-80U / UK transférés aux forces armées ukrainiennes, et une partie au Maroc pour compenser l’approvisionnement en T-72B. Aucun ne sera transféré à l’Ukraine. C’est l’une des conditions d’Israël”, déclare Dana Levi dans son tweet.

Le Merkava MkII a été retiré du service par l’armée israélienne en 2016 après plus de trente ans de service. Équipé d’un canon de 105 mm, il est considéré comme obsolète dans les conditions actuelles. Le MK III, plus récent est beaucoup plus moderne que son prédécesseur et dispose d’un canon de 120 mm, un meilleur moteur, un blindage plus performant et une conduite de tir plus moderne.

Lors de l’invasion israélienne du Sud Liban en 2006, cinq chars Merkava (deux Merkava II, un Merkava III et deux Merkava IV) ont été détruits, 15 membres d’équipages tués. Au total, 50 chars Merkava (principalement des Merkava II et III) ont été touchés, dont huit sont restés en état de marche sur le champ de bataille. 21 chars ont subi des pénétrations de l’armure (15 par des missiles et 6 par des IED et des mines antichar). Ce type de char a montré des vulnérabilités importantes face aux ATGM russes utilisés, comme les Metis-M et les Kornet et contre les RPG à charge tandem de type RPG 29.

https://www.menadefense.net/afnord/le-maroc-offre-ses-chars-a-lukraine/

 

Comments

comments

Laisser une réponse

Actu en images

Sondages

Que pensez-vous de la communication du MDN?

View Results

Chargement ... Chargement ...
x

Check Also

Bahreïn reçoit son premier lot de Patriot PAC-3

Lockheed Martin a annoncé aujourd’hui la réussite, aujourd’hui, de la première livraison des intercepteurs Patriot ...

Indra va construire des radars aux émirats avec EDGE

Le groupe EDGE, en partenariat avec le leader technologique espagnol Indra, se lance dans le ...

Turquie: Premier vol du chasseur de 5e génération de TAI

Le premier prototype du projet Kaan “TAI TF Kaan National Combat Aircraft (MMU – Milli ...