Accueil 5 Afrique du Nord 5 Un attentat suicide au moins 54 morts à Gao au Mali

Un attentat suicide au moins 54 morts à Gao au Mali

Un premier bilan de l’attentat kamikaze à la voiture piégée faisait état ce matin de 54 morts et 114 blessés  dans le camps du Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC) à Gao dans le Nord Mali.

Selon un responsable du CMA que nous avons contacté, le bilan définitif n’a pas encore été établi et avoisinerais les 100 morts. L’attentat a visé, un peu avant 9 heures ce matin, un rassemblement d’hommes de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA, ex-rébellion à dominante touareg) et de la Plateforme (pro Bamako) à Gao.

Cette mission de coordination devait entamer des patrouilles mixtes dans la région et assurer la sécurité du Nord Mali comme le stipule l’accord de Paix et de Réconciliation au Mali.

Selon certains témoignages relevés sur places, le kamikaze avait utilisé un véhicule portant les sigles du MOC, ce qui dénote une similitude, explique Sidi Kounta, sociologue et expert du terrorisme dans le Sahel, avec “l’attentat de décembre dernier contre l’aéroport de Gao, dans lequel les terroristes avaient utilisé deux 4×4 grimés aux couleurs de l’ONU pour tromper les forces de sécurité présentes sur place” sur son compte Twitter.

L’attentat aurait été revendiqué par le groupe Al Mourabitoun affilié à AQMI. C’est l’attentat ayant fait le plus de victimes parmi les forces Azawadiennes depuis le début du conflit dans le Nord Mali.

 

 

Comments

comments

Laisser une réponse

Actu en images

Emirats
Egypte
Su-57
Beriev
kilo
Su-35

Sondages

Que pensez-vous de la communication du MDN?

View Results

Chargement ... Chargement ...
x

Check Also

Des drones émiratis chez l’armée serbe

Il semblerait que l’armée serbe commence à utiliser des munitions rôdeuses (drones kamikazes) fabriqués aux ...

Drone

Des drones militaires présentés à la FIA

Le pavillon des fabrications militaires a brillé lors de la 55e Foire internationale d’Alger avec ...

Un navire de guerre israélien fait escale au Maroc

Le navire de débarquement INS Komemiyut, récemment construit aux États-Unis pour le compte de la ...