Dernières nouvelles du front
arenfr
Accueil 5 Algérie 5 Le Su 34E bientôt réceptionnés par l’Algérie

Le Su 34E bientôt réceptionnés par l’Algérie

Confirmation de la presse russe de l’information donnée par MENADEFENSE il y a plus d’un an sur l’aboutissement des négociations sur la fourniture d’un premier lot de 14 bombardiers moyens Su-34E.

Il a fallu plus de  huit ans de négociations avec des hauts et des bas des deux côtés pour enfin parvenir à un deal acceptable. La Russie ayant proposé à l’export une version très dégradée Su 32, l’Algérie n’en a pas voulu et a préféré développer au maximum le Su 24 qui aura subi en tout trois modernisations majeures ces dix dernières années.

L’usine aéronautique de Novosibirsk (NAZ) (V.P. Chkalova), a commencé en janvier la production du premier lot de six Su 34E pour l’Algérie, ce lot d’urgence devra être prêt à partir de la fin d’année 2021 et servira pour la formation des formateurs algériens. Le début des formations aura lieu en Russie à partir de l’été prochain. Le reste de la production sera réceptionné en 2022 et 2023.

Selon nos sources il s’agit d’une première commande pour la constitution d’un escadron de bombardement tactique à long rayon d’action, si l’appareil venait à donner pleine satisfaction, jusqu’à deux autres escadrons pourront êtres constitués.

Le regain d’intérêt pour le Su 34 est venu après la campagne de Syrie, où il a démontré ses capacités au combat, sa robustesse et son endurance.

Pour info la principale différence entre la version utilisée par la Russie et celle acquise par l’Algérie est dans l’IFF et le système de communications, le reste étant identique y compris l’accès à l’armement.

L’achat par l’Algérie du Su 34 constitue un sérieux développement dans les capacités de bombardements de haute précision et à longue distance sur terre et surtout en mer. L’achat possible du missile anti-navires Brahmos pourrait donner un sérieux avantage à l’Algérie dans la lutte anti-navires dans la région.

Le Su 34 est un bombardier possédant des capacités d’auto-défense dignes des meilleurs chasseurs et allège donc le fardeau de la protection et même chargé il garde un rayon d’action allant jusqu’à 1000 Km sans ravitaillement aérien.

Il a la capacité de transporter jusqu’à 12 tonnes de bombes, missiles et roquettes avec de multiples configurations de combat.

 

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

Visite de l’OPV britannique HMS Trent à Alger

Le patrouilleur de haute mer HMS Trent de la Royal Navy a effectué une visite ...

TOS

Première utilisation du TOS-1A saoudiens

Une photo publiée sur les réseaux sociaux montre la première utilisation effective au combat du ...

USGN

Tunisie: Exercice conjoint USGN-GIGN

L’ambassade de France à Tunis a annoncé sur sa page Facebook la tenue d’un exercice ...