Accueil 5 Afrique du Nord 5 Fin de l'attaque du site du Bardo à Tunis, 19 morts les terroristes éliminés

Fin de l'attaque du site du Bardo à Tunis, 19 morts les terroristes éliminés

L’opération antiterroriste visant à libérer les otages a pris fin aux alentours de 15h au quartier du Bardo à Tunis quand les deux terroristes ont été éliminés par les éléments de la BAT, brigade antiterroriste de la Police tunisienne.

Tun5

Les forces de sécurité, après avoir encerclés les lieux, ont mis la pression sur les preneurs d’otages à l’intérieur du musée du Bardo.
Plus tôt en fin de matinée, deux hommes armés et vêtus en tenue militaire ont ciblé la zone du Bardo où se trouvent cote à cote les édifices de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) et le musée national du même nom. Selon un témoignage, un homme armé portait quant à lui de habits civils. Ce groupe avait pris soin de stationner leur véhicule dans le parking du musée, puis a immédiatement ouvert le feu sur un car de touristes en croisière, qui effectuaient une escale d’une journée à Tunis. Les premières victimes sont à enregistrer, ils sont de plusieurs nationalités, une tunisienne fait partie des morts, des italiens, britanniques et français le sont aussi. Au moins neuf blessés, dont un agent de l’ordre et une touriste japonaise sont évacués vers les hôpitaux.
Tandis que les gardes du parlement font évacuer l’hémicycle, des policiers en faction interviennent, couvrent quelques civils qui parviennent à s’échapper du musée et tiennent les issues en attendant l’arrivée des renforts.
Quelques minutes plus tard, les forces spéciales de la BAT et de la Garde Nationale, commencent à intervenir et à vider les grandes salles du musée une par une. Des snipers sont sur les toits environnants et des hélicoptères de l’armée et de la garde nationale font des ronds au dessus de l’édifice.
Si le périmètre de sécurité semble être hermétique et empêche la sortie des terroristes, il a tourné le dos à la dizaine de journalistes et équipes de télévision qui n’ont pas manqué de diffuser en direct des images plus que sensible sur les lieux où se trouvaient les forces de l’ordre. A 13h50, c’est en direct que le reporter d’Al Jazeera est expulsé des lieux alors qu’il donnait des détails sur l’antenne sur le dispositif policier autour du musée. Plusieurs minutes après ce sont les caméras d’au moins deux médias qui ont transmis en direct l’évacuation d’une soixantaine d’otages.
C’est donc vers 15 heures que les terroristes ont pu êtres éliminés. Un opérateur de la BAT figure parmi les victimes. Le bilan définitif est terrible 19 morts dont 15 touristes et deux agents de l’ordre.
Cet assaut ce qui mettra fin à la plus importante opération terroriste depuis l’attentat contre la synagogue de La Ghriba sur l’île de Djerba en 2002.
La Tunisie a connu une semaine agitée sur le plan sécuritaire, plusieurs cellules terroristes et de soutien logistique avaient été démantelées avant hier lundi à plusieurs endroits du pays. La veille de l’attaque du Bardo c’est un chef terroriste tunisien, principal émir de l’Etat islamique en Libye qui a été abattu, alors que le même jour, le chef d’Ansar Acharia, Ouanes Fekih, galvanisait ses troupes et appelait à la patience et à l’action contre ce qu’il appellera infidèles.
La Tunisie connait une vague de terrorisme depuis la chute de Ben Ali en 2012, avec l’installation d’un maquis terroriste dans l’Ouest du pays dans la région du Mont Chaambi et une vague d’assassinats de personnalités politiques.

 

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

Kilo 8 algérie

Première image du 6 éme Kilo Algérien

Il sera probablement livré cet été, le sixième sous-marin d’attaque Kilo 636, de la marine ...

Crash C130 Biskra WHT

Un Hercules C130 de l’armée de l’air détruit après une sortie de piste à Biskra

L’incident s’est passé ce matin vers 9h00 après qu’un Hercules C130 immatriculé 7T-WHT, a été ...

Crash du Victor: l’avis d’un pilote-instructeur

*. CRASH D’UN AVION DES FORCES ARMEES ALGERIENNES. -Iliouchine 76-TD ~~Immatriculé 7T-WIV / 347° Escadron ...