Accueil 5 Moyen-Orient 5 Une affaire de corruption révèle la vente du stock jordanien de missiles OSA-AK à l’Arménie
Jordanie OSA-AK

Une affaire de corruption révèle la vente du stock jordanien de missiles OSA-AK à l’Arménie

Fin 2019, la Jordanie aurait livré 35 lanceurs mobiles et un simulateur du système de défense anti-aérien Osa-AK à l’Arménie pour un montant de 27 millions de dollars américain.

Cette révélation a été faite par Mikayel Minasyan, ancien diplomate arménien et beau-fils de l’ancien président Serge Sagsyan, à travers une vidéo enregistrée en juin dernier. Minasyan affirme que les 35 batteries anti-aériennes auraient été acheté à un prix beaucoup plus faible à la Jordanie, la différence serait parti dans les poches de l’ex premier ministre Nikol Pshinyan et de l’homme d’affaires David Galstyan qui a conclu l’affaire.

La Jordanie en proie à des difficultés financière a mis en vente de nombreux équipements militaires ces deux dernières années. Des avions et l’ensemble de sa flotte de drones CH-4 et on découvre aussi que cela s’est étendu à la défense anti aérienne. Cette mise en vente a permis la programmation de nouveaux achats. Le fait que Amman se débarrasse de ses OSA-AK pourrait confirmer la survenue prochaine du deal concernant l’achat de Pantsir pour moderniser sa défense aérienne.

Pour rappel la Jordanie avait opté pour le Osa-AK à la fin des années 70 après avoir estimé les conditions d’achat du MIM-23 Hawk américain trop contraignantes.

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

AMMROC

L’Emirati Edge prend 40% de participation dans l’américain AMMROC

Le groupe émirati de technologie de défense Edge (conglomérat industriel comprenant, Nimr, Tawazun, Caracal et ...

Coup de frein pour la modernisation des F-16 marocains?

Selon a lettre confidentielle Africa Intelligence dans son édition du 23 juillet 2020, les Forces ...

Su-35

Première apparition des Su-35 égyptiens

Reconnaissables à leur livrée similaire à celle des Mig-29 M2 déjà en service, on a ...