Accueil 5 Moyen-Orient 5 Le Qatar livre des MRAP au Mali
Qatar Storm

Le Qatar livre des MRAP au Mali

Les forces armées du Qatar ont livré 24 MRAPs Storm au Mali pour lutter contre le terrorisme et rétablir la sécurité dans la région couverte par le G5 Sahel.

Cette livraison de véhicules de combat au Mali rentre dans le cadre du financement promis pour le G5 Sahel dont le montant s’élève en théorie à 150 millions de dollars.

Le mandat du G5 est de lutter contre le terrorisme, la criminalité transnationale organisée et la traite des êtres humains dans la zone du G5 Sahel. Sa première opération a eu lieu en novembre 2017 avec les armées du Burkina Faso, du Mali et du Niger.

Le Storm est unMRAP 4×4 fabriqué par la société qatarie Stark Motors basée à Doha. La société a été créée au Qatar en 2017 en tant que premier fournisseur de solutions globales répondant à tous les besoins en blindage pour les différentes forces de sécurité.

Le Storm est basé sur le pick-up Toyota Land Cruiser 79 Series. La carrosserie blindée du véhicule offre une protection  STANAG niveau I contre le calibre 7.62×51 Ball M80 et 5.56×45 SS109. Le toit du véhicule est équipé d’une tourelle à une personne, à toit ouvert, pouvant être armée d’une mitrailleuse d’un calibre allant jusqu’à 12,7 mm.

Le Storm 4×4 APC est propulsé par un moteur V8 Turbo Diesel Toyota de 4,5 L développant 195 ch. couplé à une transmission manuelle ou automatique à 5 vitesses. Il peut accueillir jusqu’à 10 militaires, conducteur et commandant compris.

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

L’Algérie passe au champ de bataille numérique pour ses chars

Il semble que l’armée algérienne soit en passe d’intégrer l’ensemble des chars T-90SA au système ...

Lazar

Un Lazar musclé dévoilé lors de “Partner 2021” Belgrade

En marge du salon d’armement serbe “Partner 2021” notre envoyé spécial a pu jeter un ...

Deux contrats militaires pour l’armée de l’air tunisienne

L’armée de l’air Tunisienne a signé deux contrats militaires avec des entreprises américaines. Le premier ...