Accueil 5 Moyen-Orient 5 L’Arabie Saoudite signe un contrat d’armement avec la Russie
3010022 14.01.2017 Зенитный ракетный комплекс С-400 "Триумф" полка противовоздушной обороны в Феодосии. Зенитный ракетный полк Южного военного округа (ЮВО), вооруженный системой С-400 "Триумф", заступил на боевое дежурство в Крыму. Сергей Мальгавко/РИА Новости

L’Arabie Saoudite signe un contrat d’armement avec la Russie

3010022 14.01.2017 Зенитный ракетный комплекс С-400 “Триумф” полка противовоздушной обороны в Феодосии. Зенитный ракетный полк Южного военного округа (ЮВО), вооруженный системой С-400 “Триумф”, заступил на боевое дежурство в Крыму. Сергей Мальгавко/РИА Новости

C’est la première fois qu’un monarque saoudien visite la Russie dans l’histoire des relations diplomatiques entre les deux pays.  Pour le coup, le roi SalmanBin Abdulaziz Al Saoud, qui a rencontré Vladimir Poutine, aurait signé un contrat d’achat d’armes pour une valeur de 3 milliards de dollars.

Si les détails du contrat n’ont pas encore été révélés, il semble que Riyad aurait commandé des systèmes de défense aériens S400, des systèmes de missiles Kornet-EM, des MLRS TOS -1A,  des lance-grenades AGS30 et des fusils d’assaut Kalashnikov AK103.

Cette commande semble logique mais avoir deux motivations, la première concerne les S400 et montrerait une volonté contrer l’Iran en rendant de facto ses système S300 quasi obsolètes. Peut-être aussi se prémunir de la montée en puissance des autres forces aériennes régionales, en particulier celle du Qatar. Aussi protéger la Royal Saudi Strategic Missile Force, qui prend de plus en plus d’ampleur dans la stratégie militaire du royaume.

La seconde motivation serait liée à l’enlisement des troupes saoudiennes dans leur guerre au Yémen et le retour d’expérience positif des équipements russes utilisés dans la guerre contre Daech et les autres groupes terroristes.

Il n’est pas non plus exclu que la partie non S400 du contrat, ailles équiper des armées alliées de l’Arabie Saoudite, comme ce fut le cas pendant longtemps pour des pays comme l’Egypte, la Jordanie ou le Maroc.

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

La région MENA face au challenge des avions furtifs

Il y a 20 ans, le 27 mars 1999, le Lt.colonel Zoltàan Dani, commandant du ...

MUMT-2

Le Maroc commande des kits MUMT pour ses futurs Apaches

L’armée de l’air marocaine entend franchir un cap supplémentaire dans la coordination aérienne des opération ...

Apparition du système de détection chinois anti-stealth DWL 002 en Algérie

Lors d’une visite effectuée par le chef d’état-major algérien, Ahmed Gaid-Salah, on a pu découvrir ...