Accueil 5 Algérie 5 Première apparition du mortier autopropulsé SM-4 en Algérie

Première apparition du mortier autopropulsé SM-4 en Algérie

Lors de l’exercice “Borkane 2019” (volcan 2019), par les forces de la 8e Division blindée et la 36e brigade d’infanterie motorisée en présence du CEM-VMDN le général de corps Ahmed Gaid Salah près de Sidi-Bel-Abbès, on a pu assister au premier déploiement en condition réelle du mortier blindé autopropulsé SM-4 par l’ANP.

Ce véhicule blindé construit sur la base du châssis du blindé transporteur de troupes 6×6 WZ 551 de Norinco, dispose d’une cabine arrière contenant un mortier de 120mm escamotable, totalement motorisé, un système de chargement automatique, un compartiment pour munitions et un système de tir assisté par ordinateur.

Ce système de tir permet de précalculer les trajectoires de la cible, tirer rapidement grâce au déploiement rapide, puis se replier en quelques secondes avant l’arrivée du tir de contre-batterie. La portée des obus lancés varie selon le type utilisé entre 7 et 13 Km.

L’engin blindé, très rapide (100 Km/h), très agile grâce à sa taille et à ses 6 roues motrices est taillé pour les embuscades discrètes, le harcèlement des convois logistiques ou le travail derrière les lignes ennemies.

On constatera au passage le basculement total de l’artillerie algérienne dans le giron des chinois de Norinco.

Le SM-4 a été dévoilé la première fois en décembre 2014 lors du salon IDEAS au Pakistan. L’Algérie est apparemment le premier client pour ce système.

Il ne faut pas oublier que l’Algérie a déjà adaptée un mortier Norinco Type-86 C à l’arrière d’un véhicule Mercedes Classe G avec un système de déploiement hydraulique et de tir automatisé.

 

 

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

AMMROC

L’Emirati Edge prend 40% de participation dans l’américain AMMROC

Le groupe émirati de technologie de défense Edge (conglomérat industriel comprenant, Nimr, Tawazun, Caracal et ...

Coup de frein pour la modernisation des F-16 marocains?

Selon a lettre confidentielle Africa Intelligence dans son édition du 23 juillet 2020, les Forces ...

Jordanie OSA-AK

Une affaire de corruption révèle la vente du stock jordanien de missiles OSA-AK à l’Arménie

Fin 2019, la Jordanie aurait livré 35 lanceurs mobiles et un simulateur du système de ...