Accueil 5 Algérie 5 Anti-Terrorisme: Revoir les moyens de lutte

Anti-Terrorisme: Revoir les moyens de lutte

L’Algérie est l’un des plus grands importateurs d’armes au monde, classée dixième par l’Institut de Stockholm pour la paix (Sipri) et second client de la Russie après l’Inde.
L’ANP, qui a réussi à réduire la menace terroriste au Nord, est toujours confrontée à des attaques avec des bilans parfois très lourds, comme celle qui a eu lieu le 19 avril dernier à Iboudrarène, en Kabylie. Pourquoi donc cette région ? Comment parvenir à éradiquer ce fléau ? Pourquoi des bilans aussi lourds ?
L’ANP a connu une véritable révolution depuis le début des années 2000 ; une modernisation à marche forcée a donné une dimension régionale à cette armée aguerrie par dix ans de lutte antiterroriste. La discrétion avec laquelle a été entreprise cette modernisation a surpris bien des pays occidentaux, qui prennent aujourd’hui très au sérieux les efforts de sécurisation du territoire. Alors, pourquoi chaque jour des soldats tombent-ils sous les balles de terroristes ou sautent-ils sur des bombes ?

La Kabylie est devenue un sanctuaire pour les terroristes pour plusieurs raisons. Pendant les années 1990 et la traque des terroristes à Alger, certains se sont mis au vert dans leurs régions d’origine, dont la Kabylie. Le retrait de la gendarmerie suite aux tragiques événements du début des années 2000 a coupé des canaux de communication entre l’Etat et la population et a privé les autorités du travail de police. Ajoutez à cela un massif montagneux escarpé et densément boisé, chevauchant plusieurs wilayas et, avec elles, plusieurs secteurs militaires et vous avez les ingrédients pour l’enracinement d’un maquis durable, lequel peut se permettre des actions ponctuelles mais extrêmement spectaculaires et vivre ensuite de racket et de kidnapping.
Reste la question de la lourdeur des bilans qui est, elle aussi, liée à de multiples facteurs. Si l’ANP est incontestablement l’armée la plus forte dans la région, au niveau régimentaire, le soldat algérien n’est pas mieux que les terroristes qu’il combat.
Les postes avancés qu’il occupe dans les maquis sont généralement dénués de tout équipement de vision nocturne, mis à part l’éclairage ou des fortifications adéquates. Ces positions sont généralement des ouvrages en maçonnerie renforcés de sacs de sable. Les retours d’expérience d’Irak et d’Afghanistan ont démontré l’efficacité des fortifications en gabions, qui sont de simples cubes prémontés remplis de terre et ayant la capacité de résister aux balles et même aux fortes explosions. Ces gabions, dont la fabrication est à la portée de n’importe quel entrepreneur de l’Ansej, pourraient présenter une solution durable pour l’implantation rapide de troupes dans n’importe quel endroit.
Autre cible facile pour les terroristes : les convois logistiques chargés d’approvisionner les soldats ainsi que les relèves de troupes. Là aussi, des conflits, même aussi durs que ceux de Syrie, ont démontré, s’il le fallait, l’impérieuse nécessité de se déplacer en engins blindés. L’Algérie a largement les moyens de s’offrir des véhicules MRAP (Mine Resistant and Ambush Protected), lesquels ont la capacité de transporter, comme le font les vénérables camions Sonacome, des troupes tout en offrant une protection contre les bombes, les mines et les tirs d’armes de différents calibres. A défaut, comme le fait l’armée arabe syrienne, utiliser les transports de troupes datant de l’époque soviétique, les BMP dans le cas syrien, qui sont pléthore dans les arsenaux de l’armée de terre (plus de 2000 véhicules entre BTR et BMP).
Pis encore, le soldat lui-même n’a reçu qu’une instruction classique au maniement d’armes et n’a connu aucune formation spécifique en secourisme de guerre ou en techniques de contre-guérilla, mise à part celle prodiguée sur le terrain par les aînés ayant l’expérience du feu. Alors que l’armée a investi des milliards de dollars dans la construction d’hôpitaux régionaux ultramodernes, la majorité des décès qui ont lieu suite à des attaques terroristes sont le fait d’hémorragies, nécessitant des traitements d’urgence ne dépassant pas 20 minutes mais dont des techniques modernes permettent au soldat suffisamment formé de les appliquer sans l’aide d’infirmier ou de médecin. Aujourd’hui, un soldat blessé est stabilisé tant bien que mal par un médecin, pas toujours en mission dans des points avancés, et transporté par ambulance vers un hôpital. Les spécialistes occidentaux affirment qu’en temps de guerre, hormis les blessures directes au cerveau ou au cœur, toutes les autres plaies sont soignables.
L’équipement individuel du soldat reste la dotation la plus archaïque de l’ANP. Sans gilet pare-balles modernes, sans tenue spécifique (la nouvelle tenue des paras pour le Nord est quasi identique à celle des paras français durant les années 1950) et sans armement de précision, la kalachnikov en dotation ne dispose d’aucun moyen de visée diurne et encore moins nocturne. Passons sur les moyens de communication ou de réception de données de reconnaissance qui n’existent tout simplement pas au niveau des régiments réguliers.
Un effort énorme dans la formation et l’équipement des soldats ainsi qu’un passage vers une doctrine moins hiérarchisée et donnant plus de marge de manœuvre aux soldats et aux sous-officiers de terrain et un rééquipement des brigades d’infanterie en blindés avec des moyens de surveillance nocturne, terrestre et aérien, sont plus qu’urgents pour achever de liquider les dernières poches de terrorisme en Kabylie et dans le reste du pays.
Akram Kharief

Comments

comments

9 plusieurs commentaires

  1. Tout à fait en phase avec cet article, l etat algérien doit combler le déficit en formation sécuritaire, de secourisme, et d’équipement du soldat. Des moyens de transport blindé sont plus qu urgent, je n arrive pas encore à croire que des soldats se déplacent en bus ou en simple camion baché, sans aucune protection, à la merci des terros.

    Message aux autorités, vous etes aussi responsables de la mort de ces soldats, il est plus qu urgent de pallier à ces défaillances.

  2. TOUT SIMPLEMENT EXCELLENT ARTICLE !!!!
    franchement tant que l’anp utilisera encore ses vielles kalachnikov elle aura toujours l’air d’une armée archaïque ce vieux fusil certe rustique mais sans aucune précision je pense que des hkg36c est le fusil idéal pour l’anp, ça reste juste mon avis

  3. barak alah fik pour cette article akram mais ta oublier de rajouté les drone :p

    et c’est une bonne idée pour la formation de secouriste adapté a ce genre de cas je trouve sa trop laid en 2 ans de service militaire on apprend rien au soldat…(pas grand chose)

    le temps de choisir la nouvelle arme de l’ANP etc..je trouve que le MDN devrait vite commander quelque MRAP et des gilet par balle moderne sa protégera nos soldat le temps que nous aurons toute la panoplie et sa sa fait quelque mois/année que nous le crions….

    ces cafard de tango on nargué l’Algérie assez longtemps il et temps de faire seccez la partie,UNE BONNE FOI POUR TOUTE!!!!

  4. faut savoir aussi que en Algérie on mise plus sur le matériel que sur l’humain , une erreur fatale lorsque on est en guerre asymétrique. Une autre désillusion est celle de l’armée la plus riche avec un budget moyennant 10 milliard de dollar, ce budget est orienté vers l’arment lourd ( avion de chasse , système antiaérien ….et autres équipement utiliser dans la guerre symétrique. C’est le reflet d’un état major qui vit dans les année de la guerre froide, comme la dis Hayet khodja, les drones font aujourd’hui l’arme absolu en guerre asymétrique. Mais bon, faut peut étre voir les jeunes officier qui peuvent changer la donne et moderniser réellement le corps militaire a commencer par une réelle professionnalisation basée plus sur l’élément humain.

    • @NOURI Hamid: dans la lutte urgente contre le terrorisme notre etat aurai du et doit le faire rapidement: ramenez du matériel spécialiser pour cette lutte même si il le faut en petit nombre on attendant la production local ou plus de matériel choisie soigneusement il faut un minimum une petite quantité qui serons utiliser que dans les endroits les plus dangereux.

      -MRAP
      -Drone
      -équipement de soldat individuel
      -formation spécialiser de 1er soin (adapté pour le service militaire)

      doivent être une priorité et les jeune officier doivent revoir la stratégie de lutte contre les cafard lorsque j’ai lu que l’attaque a eu lieu a cause de l’erreur impardonnable d’un officier qui les a transporté dans un bus en plein nuit dans une route dangereuse j’arrivai tout simplement pas a y croire….

      pour l’armement lourd l’état major a raison si il n’aurai pas prie des arme lourde on se serait plein aussi….au point ou nous étions avec l’embargo et le matériel vieillissant il nous fallait absolument renouvelez notre matériel et c’est logique les su-30 s-300 SM etc…vu ce qui sais passer dans la région heureusement que nous avons commandez ce genre d’arme et sais pas sa qui aurai pu entraver le rééquipement des soldat avec du matériel adapté a la lutte contre le terrorisme..mais erreur monumental il l’on complétement négliger (ou pluto retardé)

  5. Je pense qu’il y a aussi du culturel voir du psychologique dans l’ état major. l’ ANP mentalement est descendante de l’ ALN elle a besoin de martyr c’est dans notre culture le martyr qui est tombé au champs d’honneur depuis la guerre d’indépendance ça fait classe et puis du soldat de base il y en aura d’autre! Pour moi c’est la pensée de l’ état major.
    D’ailleurs c’est un point commun avec l’ancien colonisateur d’un considérer que mourir au champs d’honneur c’est beau et que les hommes c’est une ressources inépuisable.

    Pour rajouter le général français de Lattre de Tassigny disait(attention ce ne sont pas les termes exact):”En Algérie il suffit de taper du pied sur le sol pour voir des légions sortir de terre!”

    • @AI999…….pour le coté psychologique et le culte du martyre il manque une chose très importante que ta pas cité , perso j’ai toujours dit dans les forum que avant chaque ratissage il devrai y avoir un prêche de imam..dans quel but? ben c’est simple le fait que des soldat vont allé sur un terrain mortelle psychologiquement c’est assez dure….mais le fait qu’un imam leur prêche avec un discours vraiment de courage et religieux et qui leur explique que les terroriste sont que des cafard et qui ne doivent pas avoir peur et que si il tombe en martyre sa sera des moudjahidine qui défendent leur pays leur religion leur enfant brefff etc….tu peut pas savoir ce que sa fera mentalement lorsque le soldat descendra l’arme a la main il sera bousté a block et c’est sa qui nous faux

      -l’Iran l’a fait sa a donner plus de puissance et de courage au soldat
      -le hezbollah le fait sa leur a donner egalement plus de puissance, il oublie la peur
      -et même israel elle le fait, sisi les rabin sont la pour bousté les soldat avant chaque ratissage.

      alors pourquoi pas nous? les cafard rêve que nous les appelons djihadiste eh ben non sa sera toujours les cafard pour moi , il pense que notre armée c’est tarhoute eh ben faut leur montré que notre armée et lier a l’islam il ne doit pas y avoir une absence de notre religion j’ai toujours dit qu’une armée arabe sans islam avec des chant patriotique n’est pas une bonne armée..

      si les arabe on perdu contre israel c’est parce qu’il ce sont pas battu pour l’islam c’etait des arme au chant patriotique au choral et bon mouvement durant les cérémonie c’est ce qui a couté un peut a l’Irak face a l’Iran qui avais tenu contre le monde entier avec la ilaha illa lah

      donc a part le matériel que j’ai cité au dessus l’aspect psychologique conte énormément et dans ce genre de situation leur rappelez nos martyre et pas suffisant..car les martyre eux même ce sont réfugier dans l’islam pour trouver du courage d’ailleurs on les appelez les moudjahidine, voila comment devrait être appelez nos soldat et avant chaque ratissage le imam doit leur faire un cour special c’est très bon pour le moral sa apaisera leur cœur et leur donnerai plus de courage

    • @Hayet ton idée est bien mais entaché par tes arguments.

      La défaite des arabes ce n’est pas parce que les israeliens était plus motivé par la foi,dans les deux camps l’ envie était la même c’est l’intelligence et la logistique proposé par une certaine superpuissance qui a fait la différence.
      Si l’ Iran a tenu face à l’ Irak faut dire merci au shah pour avoir laisser une armée puissante et à israel (le soutien en arme contre saddam a transitérer par ce pays) et une mobilisation dans le cadre d’une guerre totale a fait le reste mais depuis la seconde guerre mondiale le fanatisme seul qui permet de renverser le cours des choses c’est bon pour les mangas!!!

      Enfin je pense que le service d’aumônerie existe dans l’ armée.
      (d’ailleurs peut être l’ ouvrir aux autres religions ? Un algérien n’est pas forcément musulman même si il y a 99% de chance :p)

      Mais ton idée pose un problème le vide idéologique ces imams qu’est qu’ils peuvent dire ? Quel message aujourd’hui l’ État algérien doit faire passer?Où est la justesse de la cause ?Tout cela n’ a pas été fait et pire avec le c**** de bouteflika et de son clan d’oudja la société s’est réislamisé dans le sens des cafards donc au final l’utilité du combat est posé !!!

      Enfin quand je parlais de psychologie je parlais d’état d’esprit dans l’ état major.Je ne parlais pas du soldat de base.

      Mais ton idée est pas mal et je pense se fait déjà.
      Mais seule ça n’ a pas de sens c’est pas aux imams de se subsituer au chef.

    • @AI999…. mon cher je n’ai pas dit que c’est grâce a sa uniquement que israel avais gagné bien sur il y avais d’autre facteur comme la technologie et le soutiens logistique (voir en soldat) occidentaux surtout americain mais je parle en terme de mental du soldat car sa joue beaucoup sur le terrain d’avoir un mental solide et a block que d’envoyer des soldat du service militaire qui n’avais aucune envie d’être la et tu les envoie sur le front sont aucune motivation possible
      et sa israel l’avais alors que la majorité des pays arabe on oublier la religion il n’y avais que leur nationalisme et c’est ce qui les a perdu…

      maintenant pour l’Iran tu parle de soutiens israel mais il n’était pas si énorme que sa des petit bricole que recevez l’Iran contrairement au soutiens mondial pour l’Irak on leur livrant les dernier arme la quantité la formation les travailleur pour permettre a toute l’armée d’être présente etc…l’irak etait largement superieur ce que le shah a laisser plus de la moitier du matériel n’était plus utilisable par faute de maintenance et pièce de rechange il ne resté plus qu’a l’Iran le peuple et la religion et de ce lancer avec les moyen du bord et comme sa il on su contenir l’Irak qui au final au bout de 8 ans de guerre n’a pas du faire plier l’Iran.

      mais la on s’égare un peut mon message était surtout de dire que lorsqu’il ya un ratissage de l’armée dans les maquis et que les soldat se disent dansa leur tête pandant le voyage si je meure je vais peut être en enfer et si c’est eu qui avais raison?? etc..et sa croie moi sa joue grave pour le moral sachant que les tango use de cette propagande pour décourager les soldat

      mais si un imam leur prêche pandan le voyage et leur fait un cours spécialement pour sa je peut te dire que le soldat sera telement bousté a block que lorsqu’il descendra il aura une motivation et une concentration sans faille

Laisser une réponse

x

Check Also

Vers un début de production du Boxer IFV en Algérie

Il a officiellement participé le 2 mai dernier à des manœuvres et à des tests ...

Kilo 8 algérie

Première image du 6 éme Kilo Algérien

Il sera probablement livré cet été, le sixième sous-marin d’attaque Kilo 636, de la marine ...

Crash C130 Biskra WHT

Un Hercules C130 de l’armée de l’air détruit après une sortie de piste à Biskra

L’incident s’est passé ce matin vers 9h00 après qu’un Hercules C130 immatriculé 7T-WHT, a été ...