Accueil 5 Afrique 5 L’engagement militaire US en Afrique : La nouvelle donne

L’engagement militaire US en Afrique : La nouvelle donne

New Normal, Juniper Micron, Observant Compass, sont les noms de code de trois opérations secrètes menées par l’Africom dans la moitié du Nord de l’Afrique. Révélées fortuitement par le site spécialisé en défense Tomdispatch, ces opérations en disent long sur l’action du commandement militaire américain pour l’Afrique, qui est pourtant désigné comme le parent pauvre dans la guerre mondiale que livrent les USA au terrorisme.

A en croire la carte extraite d’un document interne de l’Africom et qui définit les zones d’influence des groupes contre lesquels les troupes américaines sont engagées, c’est l’ensemble du Sahel, plus le triumvirat Algérie-Tunisie-Libye, qui sont dans le collimateur de l’armée US. Juniper Micron d’abord est l’opération qui concerne directement l’Algérie. Alors que la France démantèle les opérations Licorne et Serval, l’opération d’envergure de soutien logistique et de renseignement américaine, lancée en janvier 2013, va se poursuivre jusqu’à au moins la fin mars 2015 et couvrira la quasi-totalité du Mali, du Niger et de l’Algérie.
En réalité, lorsque les USA avaient décidé en 2011 d’aider, par la force, à faire chuter le régime libyen, ils ont déclenché une réaction en chaîne, créant à la fois un désert sécuritaire dans le Sahara et la déstabilisation de nombreux Etats. L’aboutissement de cet effet boule de neige fut, pour le gouvernement américain, l’attaque de son consulat à Benghazi en 2012 et le meurtre de son ambassadeur en Libye.
«Les événements de Benghazi ont changé le visage de l’Africom pour toujours», affirmait le général-major Raymond Fox, commandant de la seconde force expéditionnaire du corps des marines. Il en résultera l’installation d’une force d’intervention rapide à Mornon, en Espagne, et l’établissement de bases pivot à Djibouti et prochainement au Sénégal. Concernant Juniper Micron, outre la logistique offerte aux forces françaises dans la région, les ravitaillements en vols et l’aérotransport de troupes et d’équipements, cette opération a mobilisé un nombre important de drones et d’avions d’espionnage dans la région du Sahel.
Plus à l’Est, New Normal est une opération qui prend de plus en plus l’allure d’une guerre secrète sur de multiples fronts, en Ouganda, contre les rebelles extrémistes de la LRA, au Sud-Soudan en proie à une guerre civile, et dans la Corne de l’Afrique avec l’enlisement dans le conflit contre les shebab, le tout avec un œil gardé ouvert sur les événements de la Centrafrique. Le récent enlèvement des 200 jeunes filles par la secte djihadiste Boko Haram aura lui aussi un gros impact sur ces opérations, qui risquent, par l’envoi de nouvelles troupes, de les fusionner et de donner à l’Africom un théâtre d’opérations à la mesure des ambitions africaines des USA.

(Akram Kharief) in El Watan Weekend

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

Vers un début de production du Boxer IFV en Algérie

Il a officiellement participé le 2 mai dernier à des manœuvres et à des tests ...

Kilo 8 algérie

Première image du 6 éme Kilo Algérien

Il sera probablement livré cet été, le sixième sous-marin d’attaque Kilo 636, de la marine ...

Crash C130 Biskra WHT

Un Hercules C130 de l’armée de l’air détruit après une sortie de piste à Biskra

L’incident s’est passé ce matin vers 9h00 après qu’un Hercules C130 immatriculé 7T-WHT, a été ...