Accueil 5 Afrique du Nord 5 Tunisie, la descente aux enfers?

Tunisie, la descente aux enfers?

 
La Tunisie est-elle en passe de connaitre une descente aux enfers ? acculés au Sud de Ghadamès par l’ANP et les GGF, les terroristes de l’AQMI utilisent le désert Tunisien comme raccourcis et zone de repos.
Le fait que leur route suive l’axe Taguermit-Tataouine-Douz-Matrouha, pile au Sud du Djerid, n’est pas une coïncidence, cette route est une ancienne piste de caravaniers et permet de rallier rapidement la région d’El Oued et donc rayonner sur l’Est, le Centre et le Sud Algérien.
Cette route est quasi exclusivement désertique et non couverte par l’armée Tunisienne.
Depuis le début des évènements en Libye les forces Tunisiennes ont mis en place un dispositif de surveillance aérienne. Le peu de moyens mis en place consiste en une demi-douzaine de Bell Huey et de A342 Gazelles, ces deux hélicoptères n’étant pas équipés de boules FLIR, ils ne servent que pour les opérations diurnes et se contentent de reconnaissance visuelle uniquement.
Le 20 août dernière un hélicoptère Gazelle a été perdu près de la ville de Ben Gardane à la frontière avec la Libye, même si rien n’indique que l’appareil ait été abattu, cette perte est un coup dur pour les tunisiens.
 
L’annonce hâtive et pompeuse des autorités tunisiennes de la destruction de sept véhicules équipés d’armes anti aériennes, parmi un convoi d’hommes armés, le 21 septembre dernier, a rapidement laissé place à l’incrédulité après la découverte, deux jours plus tard, d’un seul cadavre et d’un unique véhicule endommagé, et la disparition des autres hommes armés et de leur équipement.
 
Au final l’armée tunisienne aurait mis 12 heures pour intervenir après qu’elle ait été informée de l’entrée du convoi pourchassé par l’ANP, a utilisé des hélicoptères et des avions L39 albatros contre les terroristes, ses appareils auraient essuyés des tirs (voir photo du L39 touché).
 
Il est à noter que l’axe Tataouine-Douz est le cœur du tourisme saharien en Tunisie, c’est aussi une région extrêmement proche des stations balnéaires de Djerba et de Zarzis et c’est une chance que la saison touristique soit basse.
 
Des armes en vente à Tunis
 
Plus au nord, à Tunis, de plus en plus d’informations font état de vente d’armes et d’individus interceptés en possession d’armes. Le site TunisieNumérique donne cette semaine des informations  concernant des vendeurs d’armes à La Marsa, qui proposeraient des fusils et des pistolets à des prix modiques. Ces individus seraient Libyens ou se promèneraient dans une berline Allemande, immatriculée en Libye.
D’autres individus armés auraient été déjà appréhendés à la Goulette et plus au Sud à Monastir à la même période.
En juillet dernier, des centaines de jeunes avaient attaqué des commissariats à Tunis et à Menzel Bourguiba afin d’y dérober des armes.
 
La violence et le terrorisme étant des phénomènes exogènes à la société Tunisienne, les pseudo-Djihadistes de l’AQMI auront tout de même beaucoup de mal à s’implanter dans Tunis, surtout que l’armée Tunisienne semble prendre au sérieux l’étendu de la menace.
La Tunisie gagnera beaucoup à coopérer avec l’Algérie dans ce domaine.
Comme un symbole, un commandant Tunisien est tombé aux cotés de ses frères lors de l’ignoble attaque de l’AMIA à Cherchel. 

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

La « boite noire » d’AQMI abattue aujourd’hui

Il figurait en haut de la liste des terroristes les plus recherchés au Maghreb et ...

Abdesslam Tarmoun éliminé en Libye

Le chef du groupe armé Mouvement des Fils du Sud pour la Justice a été ...

L’embuscade contre les troupes US au Niger entourée de mystère

(L’aticle utilise partiellement des éléments divulgués par la chaîne ABC) L’embuscade contre un détachement de ...