Dernières nouvelles du front
arenfr
Accueil 5 Afrique du Nord 5 L’ENS El Fateh égyptienne livrée à la marine Egyptienne

L’ENS El Fateh égyptienne livrée à la marine Egyptienne

La cérémonie a eu lieu aujourd’hui dans les chantiers de Naval Group à Lorient en France, en Présence de l’Amiral Ahmed Khaled, le commandant en chef de la marine égyptienne et Hervé Guillou le PDG de Naval Group.

La corvette de type GOWIND, baptisée ENS El Fateh prendra la mer le 23 septembre pur rejoindre son port d’attache en Egypte.

Construite en 36 mois, c’est la première corvette du même type livrée à l’Egypte par le chantier naval français  DCNS dont le nom a récemment changé. C’est le quatrième bâtiment du constructeur français qui est livré à la marine égyptienne après les deux Mistrals et la Frégate FREMM.

Le contrat GOWIND porte sur la construction de quatre corvettes avec une option pour deux autres navires. La construction du premier se faisant en France, les autres le seront à Alexandrie en Egypte. D’ailleurs les travaux pour la constructions du second modèle ont déjà débuté.

Croisés lors d’un salon en Europe de l’Est en 2016, plusieurs officiels de la DCNS se disaient impressionnés par l’excellent niveau des marins égyptiens en formation en France et leur rapidité de maîtrise, ce qui n’aurait pas été le cas des élèves marins marocains qui ont eu de grosses difficultés lors de la formation sur la FREMM.

La GOWIND EL Fatah est une corvette de 2600 tonnes de déplacement, longue de 102 mètres et large de 16, qui dispose d’un armement moderne et embarque un hélicoptère.

La marine de guerre égyptienne a connu une véritable mutation ces dernières années avec la réception de sous-marins diesels allemands, de portes-hélicoptères Mistrals et d’une frégate FREMM.

 

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

L’Egypte signe le CISMOA

L’Ambassade d’Egypte à Washington a annoncée aujourd’hui la signature du communications compatibilty and security agreement (CISMOA) ...

Les Mi24 vus en Egypte sont bien libyens

Notre pressentiment concernant les Mi 24 apparus Egypte était juste, ce sont finalement bel et ...

Lorsque Annaba était une base de sous-marins nucléaires soviétiques

Rencontré à Erevan le 13 février dernier, Arman Navasardian, diplomate arménien et ancien consul d’URSS ...

Aller à la barre d’outils