Accueil 5 Afrique du Nord 5 Le général Boualem Madi : « la situation est préoccupante aux frontières »

Le général Boualem Madi : « la situation est préoccupante aux frontières »

La restructuration de l’armée a été opérée « pour mieux répondre aux nouveaux défis imposés par la situation sécuritaire intérieur et régionale ».

Le directeur de la communication au ministère de la Défense nationale, le général Boualem Madi, a accordé, ce lundi, une interview à la radio chaîne III. Dans cette sortie médiatique, la première dans les annales de l’armée algérienne, le général a surtout confirmé les craintes relatives à la situation prévalant au niveau des frontières.

« La situation est préoccupante et le contexte est très compliqué à cause de la dégradation de la situation sécuritaire dans les pays de voisinage », a déclaré Le général Boualem Madi. Cet état de faits « impose plus que jamais une permanente vigilance et un déploiement rigoureux ».

Le directeur de la communication de du MDN n’a pas donné de détails concernant les effectifs déployés sur la bande frontalière. Il s’est contenté de dire que « tous les moyens sont mobilisés pour éradiquer la menace terroriste » et que « l’objectif primordial du haut commandement est la destruction des résidus terroristes et la sécurisation de nos frontières ».

Algérie est « un pays pivot  dans la stratégie de lutte contre le terrorisme transfrontalier mené par l’ensemble des pays du Sahel », dit-il en rappelant que « les grandes puissances du monde se sont proposés en partenaire à l’Algérie pour donner plus d’efficacité » à la lutte contre le terrorisme.

L’armée a planté plus de 2 millions d’arbustes  

Le général Boualem Madi a qualifié les changements effectués au sein des services de renseignements de « mesure naturelle rentrant dans le processus de modernisation de l’armée décidée par le chef de l’Etat en sa qualité de chef suprême des forces armées et ministre de la Défense nationale ».  La restructuration de l’armée a été opérée, a-t-il expliqué encore, « pour mieux répondre aux nouveaux défis imposés par la situation sécuritaire intérieur et régionale ».

Il a affirmé, d’autre part, que « l’ANP dispose d’un système de formation quasi-complet, à la pointe des technologies modernes qui couvrent l’ensemble des domaines techniques, scientifiques et militaires dispensés à travers une dizaine d’écoles supérieures ».

Le haut responsable militaire  a indiqué que le plan de formation de l’armée comprend la création de 10 écoles de cadets dont trois ont déjà vu le jour à savoir celles d’Oran, Blida et Bechar. Les autres écoles seront implantées, entre autres, à Sétif, Batna, Bejaia et Laghouat.

Selon lui, les soldats de l’ANP ont planté au cours des six derniers mois plus de 2 millions d’arbustes à travers le pays.

 

Farouk Djouadi/ www.elwatan.com

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

Vers un début de production du Boxer IFV en Algérie

Il a officiellement participé le 2 mai dernier à des manœuvres et à des tests ...

Un accident de la circulation révèle une version inédite du Nimr, peut-être destinée à la Libye

L’accident a eu lieu hier dans les environs de la ville de Toula au Sud ...

Kilo 8 algérie

Première image du 6 éme Kilo Algérien

Il sera probablement livré cet été, le sixième sous-marin d’attaque Kilo 636, de la marine ...