Dernières nouvelles du front
arenfr
Accueil 5 Afrique du Nord 5 La Tunisie s'offre le Sherpa de Renault

La Tunisie s'offre le Sherpa de Renault

Ce sont nos collègues et amis de ForcesDZ qui, comme d’habitude, ont dévoilé en exclusivité la première photo d’un véhicule Sherpa 2 des forces terrestres tunisiennes. 
Si l’on en ignore le nombre commandé, il est facile de lier cette acquisition aux récents troubles que connait la Tunisie, en interne et à ses frontières Algériennes et surtout Libyennes.
Le Sherpa 2 qui entre dans la catégorie des transports de troupes blindés légers (Light APC) à l’instar du Nimr II dont la production en Algérie démarrera  en 2014, il offre une excellente protection contre les IED et les tirs d’armes légères et propose des performances très bonnes pour un pays où les distances sont courtes et où le besoin de base est de protéger au maximum la vie des soldats d’une armée de taille modeste.

l’introduction du Sherpa 2 au sein des forces tunisiennes inaugure le renouveau des relations tuniso-françaises qui étaient plutôt en froid depuis la chute du régime de BenAli et la gestion chaotique par la France de la “révolution de jasmin”.
Source FDZ
Pour en savoir plus sur le Sherpa 2 ici

Comments

comments

Aucun commentaire

  1. Le contexte terroriste impose à la Tunisie de se doter de moyens à la hauteur, d autant plus que les terros ont l air bien armés, et vont jusqu’à miner la frontière.

  2. (pp) absolument après avoir fourgués des armes aux terro fafa vends ces Renault tout pourrie a la Tunisie elle gagne sur tout les tableaux! 🙂

  3. L’Algérie aurait-elle pu vendre les Nimr qu’elle construit ?
    Vous en pensez quoi ?

  4. la Tunisie profite de sa révolution pour des tisser des liens toujours plus étroits avec le pays de Michèle Alliot-Marie,
    gallou révolution …

  5. Moi je suis persuadé que nos frères voisins n’ont jamais voulu du bien à l’Algérie,ils ne cherchent que leurs intérêts.
    durant la décennie noire,on nous interdisait les hôtels malgré nos poches pleines de devises,nous étions considérés comme la peste ou le choléra,aujourd’hui,on court derrière les touristes,les carburants et les produits subventionnés par l’algérie.
    je suis d’avis de fermer toutes les frotières et d’enterrer L’UMA.
    Chacun pou soit Dieu pour tous.
    Au fait,pourquoi,nos gazoducs traversent les pays voisins au lieu d’aller directement sur la mer?
    Qeuelqu’un peut répondre SVP?

    • en effet, il est vraiment très difficile d’affirmer le contraire, hélas

      les pays qui émergent s’occupent d’abord d’eux-mêmes (Turquie, Chili, Malaisie, Corée, Afrique du sud, EAU, Brésil …)

      on devrait être toujours plus pragmatiques, et penser d’abord a notre pays, notre peuple, et ensuite a notre jeunesse, puis a notre économie et a notre culture, et enfin a notre avenir

      et tout a la fin, mais alors je dis bien tout a la fin, au reste du monde, en commençant par ceux qui ont été loyaux avec nous durant la décennie noire, soit vraiment pas grand monde parmi nos voisins, Mali et Tunisie (bornes frontalières, contrebande, pillage du corail et destruction de nos fonds marins intacts, etc etc …) y compris

      après tout, nous sommes les seuls dans la région qui semblent vouloir mettre les intérêts des voisins au-dessus de nos propres intérêts supérieurs, eux ils savent très bien que charité bien ordonnée commence par soi même, et ils ne nous font pas de cadeaux, jamais, au grand jamais

      le tiers-mondisme version Boumediene est désormais dépassé, et si l’on veut continuer a nous développer au rythme actuel, rythme très satisfaisant quoiqu’on veuille bien en dire (PIB quadruplé en 10 ans), si l’on veut devenir un jour un pays développé il va bien falloir mûrir et mettre l’Algérie en tête de toutes le priorités, L’Algérie et pas autre chose

      car on ne fait que commencer a exiger la réciprocité avec nos voisins, il était temps !

      ps: hormis la Palestine et le Sahara occidental, on ferait bien de nous contenter de promouvoir nos intérêts sur la scène internationale, et cesser de perdre notre temps a défendre des pays, arabes ou non, qui ne nous jamais rien apporté de positif en échange de notre aide multiforme et plus que généreuse

    • Il faut savoir analyser le contexte mondial et régional avec froideur et pragmatisme. Se borner à voir son nombril n’a jamais été la solution, c’est un comportement primaire et de faiblesse. Tout porte à croire qu’une Tunisie instable à cause de l’islamisme financé et encouragé par des puissances mondiales et arabe est un danger inconmensurable pour l’Algérie ! La camp des nationalistes et des modernistes tunisiens doit tenir bon pour sauver son pays et par ricochet éviter que la Tunisie soit une base arrière pour destabiliser l’Algérie. Il faut que l’Algérie soit vigilante pour éviter le sort de l’Irak et de la Syrie. Nous voulons d’une Tunisie moderne et paisible, la Tunisie de Bourguiba qui a accueilli ses frères algériens dans leur lutte pour l’indépendance et qui n’a jamais interféré dans les affaires de ses voisins. Lors de la décennie noire, la Tunisie était aux côtés de l’Algérie et aucune menace terroriste ne venait de son sol. Merci.

Laisser une réponse

x

Check Also

Saisies d’armes : Du jamais vu dans l’histoire de l’Algérie

Les dernières saisies d’armement dévoilées par le ministère de la Défense montrent que le trafic ...

Daesh va-t-elle rejouer le coup de Mossoul en Tunisie?

Il y a un peu plus d’un an nous avions pressenti que Daesh, qui commençait ...

Les terroristes mis en échec en Tunisie et au Mali

Cinq terroristes armés ont été tués près de la localité frontalière de BenGerdane en Tunisie. ...