Accueil 5 Moyen-Orient 5 L’Arabie Saoudite va signer l’achat de 44 lanceurs THAAD américains
THAAD Arabie Saoudite

L’Arabie Saoudite va signer l’achat de 44 lanceurs THAAD américains

L’Arabie saoudite a signé une lettre d’offre et d’acceptation avec les États-Unis pour le système de missile THAAD de Lockheed Martin, un pas en avant important dans l’accord de 15 milliards de dollars, a confirmé un porte-parole du département d’État à CNBC.

Les autorités saoudiennes, aux côtés de leurs homologues américains, ont signé l’accord crucial de gouvernement à gouvernement plus tôt cette semaine, ouvrant la voie à la vente  de 44 lanceurs THAAD, de missiles et du matériel connexe (Radars, énergie, calibrage…).

Construit par Lockheed Martin, THAAD, le principal fournisseur d’armes du Pentagone, est considéré comme le nec plus ultra des systèmes de défense antimissile aux États-Unis.

“Après avoir rempli les notifications obligatoires du Congrès en 2017, suivies de nombreux mois de négociations, la signature de lettres d’offre et d’acceptation marque un pas en avant dans la protection des États-Unis et de leurs partenaires régionaux contre les missiles d’origine iranienne”, a déclaré le porte-parole du département d’Etat, qui a requis  l’anonymat.

“La vente du système de défense antimissile THAAD est bénéfique pour la sécurité nationale en soutenant la sécurité à long terme de l’Arabie Saoudite et de la région du Golfe face à la menace croissante des missiles balistiques du régime iranien et de groupes extrémistes soutenus par l’Iran”, a déclaré le porte-parole. ajoutée.

Thomas Karako, directeur du projet de défense antimissile au Centre d’études stratégiques et internationales, a repris à son compte ces notions.

“C’est un grand pas en avant pour renforcer les capacités de défense antimissile dans le Golfe, à plusieurs égards”, a-t-il déclaré. “En plus d’être probablement la plus grande vente de défense antimissile à ce jour, cela représente également un engagement politique important des États-Unis et du Royaume d’Arabie Saoudite pour contrer les missiles balistiques iraniens par tous les moyens possibles”.

Cette vente d’arme se fait dans le contexte sensible de l’affaire Kashoggi et une levée de bouclier internationale et pourtant Donald Trump a déclaré dans l’émissions 60 Minutes de CBS :”Je vous dis ce que je ne veux pas faire”, a  lorsqu’il avait été interrogé sur le blocage éventuel des ventes d’armes à Riyad. “Je pense à Boeing, Lockheed, Raytheon, toutes ces entreprises pour les quelles je ne veux pas sacrifier d’emplois. Je ne veux pas perdre une commande comme celle-là. Il y a d’autres moyens de punir”

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

Un défilé militaire pour la célébration du 1er Novembre à Alger

Les autorités algériennes ont prévu un défilé militaire de grande envergure dans la capitale pour ...

Libye

Libye: élimination d’un trafiquant d’armes de Daech

Les forces spéciales de la brigade Tarik Ibn Ziad, qui dépendent de l’Armée nationale libyenne ...

Contrat de stations hydroacoustiques pour l’Ukraine

Selon nos sources en Europe, en juillet 2021, un contrat entre le Ministère ukrainien de ...