Accueil 5 Algérie 5 La marine algérienne s’intéresse aux OPV chinois

La marine algérienne s’intéresse aux OPV chinois

Après avoir épuisée les pistes de Fincanieri et de Navantia, il semble que la marine algérienne s’intéresse aux OPV chinois pour muscler la capacité de ses gardes côtes.

Avec la visite du général major Haouli, commndant des forces navales en Chine, c’est le patrouilleur de haute mer de la CSSC qui deviendrait intéressant pour la marine algérienne.

C’est ce que révéle le site East Pendulum, qui a suivi de près la tournée du CFN algérien dans l’empire du milieu.

Sur le plan technique, on peut imaginer que le navire de 1500 tonnes de déplacement sera similaire au MPV pakistannais, lui-même assez ressemblant à une frégate Type 056.

Il fera une longueur de 95 mètres et disposera de deux moteurs lui permettant de naviguer à 27 noeuds.

Il dispose d’un héliport à l’arrière et peut être armé avec un canon téléopéré de 30mm et de plusieures stations de tir de 12.7mm.

Comments

comments

Laisser une réponse

Actu en images

M SAM-II
Okhotnik

Sondages

Que pensez-vous de la communication du MDN?

View Results

Chargement ... Chargement ...
x

Check Also

Echange d’expertises entre l’Algérie et les USA dans la santé militaire

Un contingent de l’armée américaine du centre médical régional de Landstuhl, en Allemagne, représentant la ...

EDGE va fabriquer des OPV italiens aux Emirats

Le conglomérat technologique de défense émirati EDGE, et Fincantieri, le constructeur naval italien, ont signé ...

Coopération militaire algéro-tchèque, des projets et des acquisitions

Lors d’une récente visite en République tchèque, les membres d’une délégation du haut commandement de ...