Accueil 5 Industrie Militaire 5 Un nouveau radar mobile russe pour détecter les cibles hypersoniques

Un nouveau radar mobile russe pour détecter les cibles hypersoniques

JSC Rosoboronexport (Filiale de la holding Rostec State Corporation) a lancé la commercialisation sur le marché  le radar tridimensionnel mobile 59N6-TE. Ce dernier a été développé et produit par le bureau d’études  Nizhniy Novgorod Research Institute of Radio Engineering »(NNIIRT).

Lradar 3D mobile 59N6-TE  est entièrement à semi-conducteurs et a un résistance élevée au brouillage. Le 59N6-ТЕ est un radar d’altitude moyenne et haute, ayant une gamme de longueurs d’onde décimétriques. Outre les cibles hypersoniques, il détecte également efficacement les objets aérodynamiques et balistiques (avions, hélicoptères, drones, missiles et même les satellites..).
Le radar 59N6-ТЕ permet de mesurer la distance, l’azimut et l’altitude des cibles aériennes. Il est capable de détecter des objets volant à une vitesse pouvant atteindre 8 000 km / h couvrir 450 kilomètres de rayon à une altitude pouvant atteindre 200 kilomètres. Après détection, il échange des informations radar avec les complexes C4I. Il fonctionne dans des conditions de brouillage et effectue la radiogoniométrie des brouilleurs de bruit actifs pour permettre leur traitement et destruction.
La station dispose d’un mode automatique et semi-automatique d’acquisition et de suivi de cibles aériennes. En mode temps réel, il peut suivre simultanément pas moins de 1 000 objets et reconnaître 8 classes de cibles, ce qui comprend la sélection de missiles anti-radar (comme les Alarm ou Harm) et avertir son propre équipage de combat du danger de l’élimination, entre autres, par des munitions de haute précision et missiles à tête chercheuse.

L’ensemble radar 59N6-ТЕ comprend un complexe matériel d’antenne et un poste indicateur, placés sur un châssis de véhicule standard de type «KAMAZ-6560». Il existe également des options pour placer l’élément sur un châssis de véhicule unique, le déployer dans une version stationnaire ou pour placer le système d’antenne radar sur un support de tour élevé et d’autres installations. En outre, la station est équipée de postes de travail à distance, qui peuvent rester à une distance allant jusqu’à un kilomètre du poste indicateur si elle est connectée via des liaisons en fibre optique, et jusqu’à 15 kilomètres en cas d’utilisation d’une liaison radio.

S’adressant à Menadefense, Andrei Frolov, rédacteur en chef du magazine Eksport Vooruzheniy (Arms Export), a déclaré:

«La Russie propose toute une gamme de systèmes avancés sur le marché mondial. En se basant uniquement sur des données connues, on peut dire que les livraisons de matériel radar sont effectuées presque chaque année. Par exemple, en 2017-2018, la Biélorussie a reçu le radar Protivnik-GE.

Les propositions russes dans ce domaine permettent de créer un champ radar en plusieurs couches pour couvrir le pays du client, ainsi que de détecter tous types d’avions et de cibles balistiques », a-t-il ajouté.

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

Wagner

Des Pantsir d’origine inconnue aux mains de Wagner en Libye

Une vidéo prise hier dans la ville d’Ajdabiya dans l’Est libyen a montré un convoi, ...

Fin de grande visite pour le Merlin VVIP de la Présidence algérienne

Selon le magazine Air Forces Monthly, un des deux hélicoptères présidentiels algériens AW101 Mk642 de ...

L’armée de l’air marocaine a un nouveau venu de taille

Le Maroc est le 17 éme pays à commander des hélicoptères d’attaque lourds AH-64 Apache, ...