Accueil 5 Industrie Militaire 5 Tour d’horizon des nouveaux équipements ukrainiens de défense
Ukraine

Tour d’horizon des nouveaux équipements ukrainiens de défense

L’Ukraine et la Turquie ont comme point commun d’êtres confrontés à un conflit de moyenne intensité, impliquant une grosse concentration de troupes au sol et des terrains difficiles, face à des techno-guérillas bien armées et usant de moyens modernes.

C’est le cas d’autres pays en effet, mais la particularité de l’Ukraine et de la Turquie, est qu’ils sont tout les deux producteurs d’armes, sujets à des limitations à l’importation (problématiques financières, embargos …) et dans l’urgence absolue d’approvisionner une armée sur un front compliqué et face à un ennemi évanescent.Ukraine

Autre point commun, ils manœuvrent dans un espace géographique ou se croisent les menaces de grandes puissances et leur surveillance constante.

Ils se doivent donc de conserver voir d’augmenter leurs capacités à répondre à des menaces stratégiques et ne pas sacrifier les capacités de résilience au profit des menaces plus terre à terre.

C’est ce qui explique les énormes investissements faits par ces deux pays dans la recherche dans le domaine des missiles, des radars et de la défense anti-aérienne.

Le défilé du 24 août, correspondant à la fête nationale ukrainienne, a été une bonne occasion pour l’industrie militaire de ce pays de montrer ses nouveaux développements, dont certains sont « combat proven » et qui pourraient convenir pour de nombreuses armées.

Deux familles  d’équipements sortent du lot: Les drones et leur intégration dans les groupes d’artillerie. Les radars et systèmes de brouillage.

1- Les drones:

Le complexe de reconnaissance Sokil: réalisé en collaboration avec la Pologne ce système consiste en un drone de reconnaissance et de désignation (FlyEye) de cible et trois drones kamikazes (Warmate). Très discret, ce complexe permet des applications diverses, comme par exemple la destruction de radars ou défenses anti-ariennes, la destruction de véhicules de commandements ou de véhicules de transmission et même l’annihilation d’un petit regroupement de troupes. Le véritable avantage est que différentes têtes peuvent êtres adaptées sur les drones kamikazes. Anti-personnels, Fragmentation, Anti-chars ou Heat.

Le PD-1: drone tactique à l’allure classique, le plus grand avantage de son acquisition est le fait qu’il soit combat proven, qu’il soit durci contre le brouillage et peut être opéré sans grosses difficultés (plan de vol programmable et décollage et atterrissage automatique).

Le Spectator: petit drone transportable dans un sac à dos, il affiche néanmoins des performances de drones moyens. 2000 m d’altitude, 50 Km de rayon d’action, pour un poids total de moins de six kilos.

Le Bukovel mini FX: n’est pas un drone, c’est même un chasseur de drones. Petit équipement tactique transportable sur sac à dos ou véhicule il peut détecter la présence d’un drone à 10 Km de distance et brouiller son signal pour le faire repartir ou l’intercepter.

2- Les radars

Le 80K6T: Radar 3D avec la capacité de détecter des cibles à 500Km à des altitudes allant de 0 à 40 Km. Il permet de traquer 500 cibles simultanément et détecte même les missiles volant au raz du sol. Son avantage est qu’il est compatible avec les systèmes de défense anti-aériens  soviétiques, russes et ukrainiens et donc exportable vers de nombreux pays. Il donne une seconde jeunesse aux vieux SAM même si leurs radars sont obsolètes. Son autre avantage c’est qu’il est mobile et même transportable par avions cargo.

Le MR-18: C’est un radar mobile VHF qui permet la détection des appareils à faible surface réfléchissante radar (missiles ou drones) et même d’appareils furtifs par la détection des changements de pression de l’air. Là aussi il peut être couplé avec les anciens systèmes de missiles anti-aériens et optimiser leur utilisation.

Pour les utilisateurs des MLRS BM-30 Smerch, une version locale nommée VILHA, le missilier ukrainien KB Luch a conçu une nouvelle gamme de munitions de grande précision avec une plus grande portée. Selon Luch sa portée varie entre 50 et 300 Km.

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

Arms and security 2018

Arms and Security 2018, la recette ukrainienne pour les guerres modernes

MENADEFENSE a eu le plaisir d’être invité à l’exposition Arms and Security Ukraine 2018 qui ...

F16V

L’option du F16V pour le Maroc se précise

Il est de plus en plus clair que le Maroc est en passe d’acquérir des ...

Le Canada gèle les licences d’armes vers l’Arabie Saoudite jusqu’à nouvel ordre

Plus aucun nouveau permis d’exportation vers l’Arabie saoudite ne sera accordé par Ottawa jusqu’à nouvel ...