Accueil 5 Industrie Militaire 5 Nouveau drone suicide antiradiation turc

Nouveau drone suicide antiradiation turc

La société turque Lentatek, spécialisée dans les drones et qui commercialise déjà le drone Keayel , a lancé aujourd’hui un drone suicide qui détecte et cible les émissions radars.

Dénommé Kargi, ce drone à voilure delta avec des faux airs de Harop, il est tiré à partir d’un lanceur mobile (catapulte) et ne dispose pas d’équipements optiques, juste d’une tête détectant les radiations.

Construit en 2018, il a fait officiellement ses débuts opérationnels dans l’armée turque aujourd’hui à l’occasion de l’exercice EFES-2022 qui a eu lieu en Mer Egée. Il est motorisé localement par un moteur TAI PG50 et dispose d’une tête explosive d’une trentaine de kilos. Le Kargi va remplacer les Harop israéliens qui sont en service en Turquie depuis une dizaine d’années.

Comments

comments

Laisser une réponse

Actu en images

VL-MICA

Sondages

Que pensez-vous de la communication du MDN?

View Results

Loading ... Loading ...

x

Check Also

Les déboires de Starlink démontrent l’importance du C2

La guerre en Ukraine a démontré l’effet multiplicateur des systèmes de C2 au combat, en ...

La France remet des véhicules blindés à la Tunisie

L’Ambassade de France à Tunis a procédé aujourd’hui à la remise d’un premier lot de ...

Un système de guerre électronique israélien pour le Maroc

L’armée marocaine aurait signé un contrat de 70 millions de dollars avec la société israélienne ...