Accueil 5 Industrie Militaire 5 Ce missile de croisière pourrait bien booster “l’aviation du pauvre”

Ce missile de croisière pourrait bien booster “l’aviation du pauvre”

Dévoilé hier à Istanbul durant la Teknofest, qui est un salon militaire organisé par Baykar, la firme qui produit les Bayraktar TB2, le mini missile de croisière Kemankeş, pourrait devenir un Game changer pour les pays sans capacités de bombardement lointain et pouvant se permettre des drones.

Le missile, fabriqué par Bayraktar, promet des performances dignes de missiles de croisières lancés par les appareils de dernière génération. 200 Km de portée, 50 Km de communication avec le sol, une ligne furtive et un logiciel s’appuyant sur l’intelligence artificielle pour discriminer ses cibles, un façon de lui donner des capacités fire and forget conséquentes contre des cibles de qualité prédéterminées.

Les dimensions du Kemankes sont de 1.73m de long et une envergure de 1.25m, le tout pour un poids de 35 kg, la charge explosive quant à elle serait de 6 kg.

Equipé d’un moteur à réaction à carburant liquide, il peut voler 60 minutes à une vitesse de mach 0.3 et plonge sur sa cible à une vitesse de mach 0.7.

Le missile peut-être embarqué sur les Bayraktar TB2 et les Akinçi et promet, malgré un prix annoncé très élevé, de combler un énorme vide dans le domaine de l’aviation et met à disposition de petites armées des capacités SEAD/DEAD et de bombardement tactique.

Bayraktar annonce l’entrée en production de série du Kemankeş dès cette année.

 

Comments

comments

Laisser une réponse

Actu en images

Canadair
Russie

Sondages

Que pensez-vous de la communication du MDN?

View Results

Chargement ... Chargement ...
x

Check Also

Le Su 30 SM2 se dope au RVV-BD

La Russie vient de dévoiler pour la première fois des images d’un Su-30SM2 Flanker, équipé ...

Echange d’expertises entre l’Algérie et les USA dans la santé militaire

Un contingent de l’armée américaine du centre médical régional de Landstuhl, en Allemagne, représentant la ...

EDGE va fabriquer des OPV italiens aux Emirats

Le conglomérat technologique de défense émirati EDGE, et Fincantieri, le constructeur naval italien, ont signé ...