Accueil 5 Algérie 5 Protection civile algérienne: un travail admirable et une communication exécrable

Protection civile algérienne: un travail admirable et une communication exécrable

Suite à l’intervention d’un hélicoptère pour éteindre un incendie, une polémique a secoué les réseaux sociaux. En effet, une vidéo montrant l’intervention a été interprété comme étant un embrasement et non une extinction d’incendie dans la forêt d’Ighil Guefri dans la Wilaya de Tizi-Ouzou.

L’individu qui a filmé à partir du haut du village, dans son angle Nord-Ouest, a vivement commenté l’opération de largage comme étant un échec, voir un largage de kérosène. En effet, vu de son coté sans montrer l’avant et l’après, il est facile de tirer des enseignements erronés. Mais en analysant la vidéo et en la recoupant avec les photos diffusés par les services de la wilaya de Tizi-Ouzou et l’image satellite, on arrive à comprendre la scène.

Le feu se dirige vers la partie basse du village et menace un groupement d’habitations. 100 mètres séparent la dernière ligne d’arbres de la première habitation, ils sont constitué par un verger et un pré.

Le feu est donc au Sud (bas de l’image) et la zone à protéger au Nord (Haut de l’image) l’hélicoptère qui ne transporte que 270 litres d’eau largue son eau sur le pré afin de l’humidifier et stopper l’avancée des flammes. Le pilote vole très bas et prend des risques (présence de multitudes de pylônes à haute tension et une montagne face à lui avec un air très chaud donc une portance diminuée). En volant bas, les pales brassent de l’air vers le bas (portance) et donc avivent les flammes du coté de la forêt. De plus et ce n’est pas certain, il est possible qu’à cause de la chaleur de l’incendie (Feu de classe A, ou feu sec) on ait eu un phénomène physico-chimique de l’eau qui est un craquage, qui transforme l’eau immédiatement en molécules d’oxygène et d’hydrogène, si la température d’passe les 900°. Ces deux éléments chimiques sont hautement combustibles et même explosifs.

Le pilote a eu un bon réflexe en attaquant avec les moyens très limités qu’il a, un des trois côtés du triangle du feu qui est le combustible, en mouillant l’herbe sèche. (Le triangle étant: l’activation, le combustible et le comburant)

Si la réaction du quidam est compréhensible, à cause de la rareté du phénomène et de l’absence d’explication, C’est celle des services de communication de la Protection Civile qui a été très mauvaise. Au lieu de faire de la pédagogie et d’expliquer ce qui s’est passé,  ont accusé les auteurs de la vidéo d’avoir mis en scène l’événement pour détourner l’attention et fourvoyer l’opinion publique nationale.

La vidéo est pourtant vraie, elle est recoupée par des photos prises par des officiels et des citoyens et au final le village a été sauvé.

Nous sommes en 2020 avec une portion de la population éduquée dominante et un accès au savoir, il serait peut-être temps de former une génération de communicant dans l’ensemble des institutions gouvernementales en adéquation avec leur époque.

Pour plus d’infos un papier qui date d’il y a trois ans jour pour jour

Le mensonge pour faire face aux incendies de forêts

 

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

L’Ukraine s’oriente vers la création de capacités de frappe sans pilote pour les missions air-sol

L’Ukraine, qui possède déjà une large gamme de drones de reconnaissance de sa propre production, ...

AMMROC

L’Emirati Edge prend 40% de participation dans l’américain AMMROC

Le groupe émirati de technologie de défense Edge (conglomérat industriel comprenant, Nimr, Tawazun, Caracal et ...

Coup de frein pour la modernisation des F-16 marocains?

Selon a lettre confidentielle Africa Intelligence dans son édition du 23 juillet 2020, les Forces ...