Accueil 5 Algérie 5 Premières images des Su-24 algériens en cours d’upgrade en Russie
Su-24

Premières images des Su-24 algériens en cours d’upgrade en Russie

Nous en avions parlé en juin dernier sur MENADEFENSE et le blog de Diana Mihailova vient de le confirmer, les premiers six bombardiers Su-24 de l’AAF sont en cours de modernisation, à l’usine 514 ARZ à Rzhev en Russie.

La modernisation au format M2 complet consiste en l’installation de la suite SVP-24 d’attaque au sol de grande précision.

Le format M2 est en théorie un format uniquement réservé à la Russie et seule l’Algérie a eu l’autorisation de l’obtenir pour le moment. L’armée de l’air syrienne a reçu dix appareils en cadeau de la part de son allié russe.

Cette dernière modernisation (la troisième que reçoit la flotte algérienne) est véritablement révolutionnaire dans la mesure ou elle permet à l’appareil d’une technologie des années 80 de larguer des bombes lisses, y compris des très anciens stocks, avec la précision d’un appareil de dernière génération et d’une munition high-tech coûtant de 50 à 100 fois son prix.

C’est grâce notamment à l’installation du système de contrôle de tir SVP-24 (Sous-système spécial de calcul pour Su-24 ou “специализированная вычислительная подсистема” en russe).

Ce sous-système comprend un ordinateur de calcul de trajectoire, des détecteurs atmosphériques et d’inertie, un nouveau HUD KAI-24 et datalink haut débit crypté. La somme des capacités de l’ensemble des sous-ensembles va constamment interroger les satellites de positionnement (Glonass/GPS plus la station inertielle) sur la position exacte de l’avion par rapport à la cible, le tout en calculant les conditions météorologiques, la vitesse, l’angle d’attaque… pour créer une bulle d’information transmise au pilote qui lache ses bombes au moment idéal pour un coup au but.

Su-24L’avantage de ce système est qu’il fonctionne de jour comme de nuit, qu’il ne nécessite pas un visuel sur la cible ni qu’elles soit marquée au laser et ne nécessite aucune modification de la bombe elle même.

Mieux, le système est efficace même à une altitude de plus de 5000 mètres, pour mettre à l’abri l’appareil contre les tirs de Manpads ou d’Artillerie anti aérienne.

le SVP-24 a démontré sa redoutable efficacité lors des bombardements en Syrie et il redonne un nouveau sens à l’utilisation du Su-24 au sein de l’armée de l’air algérienne.

Plusieurs appareils ont déjà été réceptionnés et testés avec des résultats impressionnants selon les équipages.

La précision à 5 kilomètres est de 2 à 4 mètres

Su-24

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

Le Maroc emprunte 192 millions d’euro pour financer l’achat de missiles Mica VL

Dans son édition du 18 mai dernier, le Journal Officiel marocain a dévoilé un accord ...

Un nouveau radar mobile russe pour détecter les cibles hypersoniques

JSC Rosoboronexport (Filiale de la holding Rostec State Corporation) a lancé la commercialisation sur le ...

Su-35

L’Egypte officiellement premier client africain pour le Su-35

CAIRO / N / AF / ROSOBORONEXPORT / 2018/10 (P / 1781811151143) du 19/03/2018, tel ...