Accueil 5 Algérie 5 Des Policiers bravent un double interdit à Alger

Des Policiers bravent un double interdit à Alger

Incroyable! impensable! surréaliste! les superlatifs manquent, des centaines de policiers en tenue ont bravé un double interdit à Alger aujourd’hui en manifestant dans le quartier de Bab Ezzouar, à la périphérie de la capitale Algérienne.

Selon nos informations, ce sont trois unités d’URS (forces anti-émeutes) stationnées à El Hamiz, qui ont fait route ce matin vers Alger. Ces unités de “missionnaires” affectés depuis 8 mois à Alger, seraient celles de Relizane, d’Annaba et de Médéa.

Des policiers de certains commissariats de la capitale les auraient rejoint.

Tous demandent le départ du Directeur Général de la Sûreté Nationale, le Général-Major, Abdelghani Hamel et un retour à leurs affectations d’origines. Ils dénoncent la dégradation de leurs conditions de vie et de sécurité, accusant la justice et la tutelle d’immobilise et de laxisme envers le fléau du banditisme qui sévit un peu partout dans le pays.

Cette manifestation viole l’arrêté d’interdiction de manifester dans la capitale mais aussi l’interdiction aux policiers de se constituer en syndicat ou de protester publiquement.

Elle vient un jour après la démonstration de force de leurs collègues à Ghardaia, qui ont été plus de 1500 à manifester.crs crs2 crs3

Comments

comments

Un commentaire

  1. La justice ne fait pas sont travail comment une petite bande de voyeux a Ghardaïa fait peur au gens et les policiers ont raisons de protester

Laisser une réponse

x

Check Also

L’Algérie commande six corvettes Type 56 à la Chine

Les deux premières corvettes lourdes dérivées du Type 56 chinois destinés à la marine algérienne ...

Army 2021: l’aéronautique russe comme vitrine technologique

Rencontré lors de l’édition 2021 du salon russe Army, le directeur général adjoint chargé du ...

Un défilé militaire pour la célébration du 1er Novembre à Alger

Les autorités algériennes ont prévu un défilé militaire de grande envergure dans la capitale pour ...