Accueil 5 Algérie 5 Les PLZ 45 ont-ils été une mauvaise pioche pour l’armée algérienne?

Les PLZ 45 ont-ils été une mauvaise pioche pour l’armée algérienne?

Selon plusieurs témoignages en Algérie et en Arabie Saoudite, la qualité des canons automoteurs chinois PLZ-45 serait très contestable. L’engin ne serait pas conforme aux exigences des guerres modernes à cause essentiellement de sa cadence de tir et des pannes à répétition de ses systèmes de tir et de visée.

La plupart des obusiers automoteurs modernes ayant la longueurs du tube (39, 45, 52) ont généralement une distance de tir maximale comparable, ils sont généralement munis des systèmes automatisés de pointage et de tir, des systèmes de navigation et des récepteurs du GPS. Le choix ne se fait donc pas sur ces critères, un peu sur la munition guidée ou de qualité mais pas sur les points précités.

Dans les conflits modernes, qui se basent sur l’autonomie et la haute mobilité, la priorité sera donnée aux obusiers automoteurs ayant la plus grande cadence de tir pratique et plus grand lot opérationnel de munitions de bord. Ces qualités donnent possibilité, après avoir fait l’attaque de feu, de changer rapidement la position de tir et d’entamer la nouvelle mission d’artillerie. De faire donc du tir de barrage et du tir de contre-contre-batterie.

Vu ces exigences, examinons maintenant les qualités de l‘obusier automoteur chinois PLZ-45. Sa cadence maximale de tir est de 4 à 5 coups par minute (2 coups/min max pendant 60 minutes). Les obusiers automoteurs modernes disponibles dans la même gamme de prix sur le marché ont une cadence de tir allant généralement de 6 à 10 coups par minutes (4 tirs par minutes en tir soutenu). On parle la des équivalents tels que le MSTA, K9-Thunder, Koalitsya-SV, PZH 2000 et même du PLZ-52 qui est en service dans l’armée chinoise qui n’a jamais adopté le PLZ-45.

La faible cadence de tir présume la durée plus prolongée sur la même position de tir pour exécuter une mission de feu assignée, donc accroit le risque de tomber sous le riposte par le feu ennemi.

Le lot opérationnel de munitions sur roues (30 coups) est également inférieur de 1,5 à 2 par rapport aux systèmes analogiques mondiaux (45 à 60 coups). Ceci signifie la diminution de 1,5 à 2 des cibles pouvant être supprimées (la cadence maximale de tir n’est pas réalisée qu’avec usage des munitions faisant partie de l’unité de feu).

Pour stabiliser davantage le PLZ-45 durant le tir l’engin doit avancer devant lui deux bêches d’ancrage supplémentaires ce qui augmente le temps de préparation au tir, de même que de remise en état de route pour quitter la position de tir, pendant ce temps il est totalement exposé aux tirs ennemis.

Selon nos informations, durant l’exploitation du véhicule en Algérie, certains défauts et pannes auraient été constaté en particulier de fonctionnement du système de conduite de tir. Ce constat pourrait pousser l’Algérie à considérer l’achat de nouveaux howitzer provenant d’autres fournisseurs.

 

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

L’Irak reçoit un second lot de blindés BMP-3

L’armée irakienne a reçu cette semaine un second lot de blindés BMP-3 en provenance de ...

Un Il-76 XXL pour l’Egypte

Les forces aériennes égyptiennes ont présenté aujourd’hui la première photo d’un avion cargo Il-76 MF ...

Deux Il76 ukrainiens détruits dans une attaque aérienne en Libye

Deux Il76 appartenant à la société de fret aérien ukrainienne, Europe Air, ont été détruits ...