Accueil 5 Algérie 5 La marine algérienne s’intéresse aux OPV chinois

La marine algérienne s’intéresse aux OPV chinois

Après avoir épuisée les pistes de Fincanieri et de Navantia, il semble que la marine algérienne s’intéresse aux OPV chinois pour muscler la capacité de ses gardes côtes.

Avec la visite du général major Haouli, commndant des forces navales en Chine, c’est le patrouilleur de haute mer de la CSSC qui deviendrait intéressant pour la marine algérienne.

C’est ce que révéle le site East Pendulum, qui a suivi de près la tournée du CFN algérien dans l’empire du milieu.

Sur le plan technique, on peut imaginer que le navire de 1500 tonnes de déplacement sera similaire au MPV pakistannais, lui-même assez ressemblant à une frégate Type 056.

Il fera une longueur de 95 mètres et disposera de deux moteurs lui permettant de naviguer à 27 noeuds.

Il dispose d’un héliport à l’arrière et peut être armé avec un canon téléopéré de 30mm et de plusieures stations de tir de 12.7mm.

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

Partner 2019, ou le renouveau de l’industrie militaire serbe

Le salon Partner, qui se tient chaque année en Serbie a été, pour l’édition de ...

Rostec a présenté de nouvelles stations de radio civiles conçues par Art. Lebedev Studio

La holding Ruselectronica, filiale de la société d’État Rostec, a présenté pour la première fois ...

Rostec a fourni aux forces aérospatiales russes un sixième avion de surveillance A-50U

28 mars 2019 Vega Concern, membre de la société holding Ruselectronics de Rostec, et Beriev ...