Accueil 5 Algérie 5 Exercice CIRCAETE 2011: quand 5+5 font 9

Exercice CIRCAETE 2011: quand 5+5 font 9

L’Algérie, à travers le Commandement des Forces Aériennes (CFA) et le Commandement des Forces de Défense Aérienne du Territoire (CFDAT), a particpé à la cinquième édition de l’exercice de sûreté aérienne CIRCAETE 2011. Après en avoir été l’hôte et l’organisateur en 2010, c’est chez les voisins Ibériques que cette édition a eu lieu ou du moins a été commandée, le 21 septembre dernier.


Consistant en un exercice d’interception d’un ou de plusieurs avions civils subissant une menace aérienne terroriste  «CIRCAETE-11» concrétise la poursuite de la coopération dans les domaines de la sûreté et de la sécurité aériennes avec l’application du «manuel pratique des procédures communes aux pays membres de l’Initiative «5+5 défense » pour l’échange des données et d’information sur une menace aérienne terroriste de type «RENEGADE».
La nouveauté de cette édition est l’établissement d’un Chat de discussion informatique sécurisé entre les différents commandements des deux rives de la méditerranée.
Les forces aériennes algériennes ont encore une fois brillées par l’envoi de deux vecteurs d’interception inédits dans la région que sont le Mig 25 et le Sukhoi 30 MKA, tout deux ont fait forte impression sur l’équipage du CASA de l’Armée de l’Air Française qui simulait l’avion détourné.


L’avion français a traversé les espaces aériens de son pays, de l’Algérie et de la Tunisie et a été pris en charge pour les chasseurs de ces mêmes pays. Tandis qu’un Hercules C130 de l’armée de l’air Espagnole traversait les territoires Marocains, Portugais et Espagnols.
Si le Portugal s’est excusé de ne pas pouvoir financer une interception, le Maroc a quant-à lui n’a tout simplement pas participé ni envoyé d’avions pour l’exercice.


Plusieurs explications à cela, tout d’abord les Forces Royales de l’Air ne disposeraient pas d’appareils opérationnels, leur parc aérien date de la guerre du Vietnam et les rares avions encore en vie sont soigneusement gardés pour l’autodéfense. La réception récente des quatre F16 par le Maroc a crée un véritable appel d’air dans les effectifs des pilotes qui sont tous en formation de reconversion, chose ardue à cause du gap technologique à couvrir pour eux.
On se souvient que le royaume chérifien avait participé à l’édition 2010 du Circaète avec des F5 et des Mirages F1.

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

L’Egypte compte investir 554 millions de dollars pour rénover ses navires américains

Les États-Unis ont approuvé la demande de l’Égypte de fournir un appui technique de suivi ...

Algérie: l’ANP se dote d’une société pour la recherche et le développement de missiles

Il a été crée par décrêt présidentiel publié le 11 juillet dernier, l’Etablissement de développement ...

L’Irak reçoit un second lot de blindés BMP-3

L’armée irakienne a reçu cette semaine un second lot de blindés BMP-3 en provenance de ...