Accueil 5 Afrique du Nord 5 Un responsable Américain confond Alger et Tripoli: Quand un beau discours vaut mieux qu'une bonne action

Un responsable Américain confond Alger et Tripoli: Quand un beau discours vaut mieux qu'une bonne action

“Derrin Smith, le chargé du groupe de travail américain MANPADS Task Force (systèmes portatifs de défense aérienne), a invité lundi les nouvelles autoritées libyennes à contrôler les armes en Libye, a rapporté l’agence de presse algérienne APS.

“La responsabilité de contrôle des armes libyennes relève du rôle souverain du gouvernement libyen”, a déclaré M. Smith lors d’une rencontre avec la presse à l’ambassade des Etats-Unis à Alger.
Selon lui, l’aide de la communauté internationale au gouvernement libyen consiste à l’assister pour répertorier et contrôler les armes et mettre fin à leur prolifération.
Selon M. Smith, le régime du colonel Kadhafi disposait de quelque 20.000 missiles sol-air à très courte portée (SATCP) et la plupart de ces armes “se trouvent aujourd’hui enterrées sous des tonnes de béton”.
Il faut énormément de temps pour effectuer les excavations nécessaires qui permettrons de faire l’inventaire exact du nombre restant de missiles, a estimé M. Smith.
“Ce n’est pas une question de quelques semaines ou de quelques mois. Nous aurons besoin d’une coopération et d’un renforcement des capacités à long terme afin d’inventorier les missiles en Libye et de les bien contrôler”, a-t-il relevé.
Il a ajouté qu’il y avait une “incertitude” sur le nombre exact de missiles qui n’est pas actuellement sous le contrôle du Conseil national de transition libyen (CNT), assurant que les Etats-Unis sont disposés à travailler “en étroite collaboration” avec les pays de la région afin de renforcer leurs capacités de contrôle aux frontières.
M. Smith a expliqué que la délégation du MANPADS est en Algérie pour discuter de la question des missiles libyens dont une partie “a peut-être quitté la Libye pour être utilisées contre l’aviation civile et militaire” par des groupes terroristes.
“Nous comptons énormément sur l’aide de l’Algérie qui connaît mieux que quiconque la région, mais aussi sur la Libye”, a-t-il dit.
M. Smith a, par ailleurs, indiqué que son rôle au sein du MANPADS consistait à coordonner tous les efforts avec les pays du Maghreb et du Sahel dans un cadre transfrontalier afin de mettre fin à la menace de la prolifération de missiles.
Il a noté que le groupe n’entend pas limiter son action au Sahel à la lutte antiterroriste et souhaite que ses efforts s’inscrivent aussi dans le cadre de l’aide humanitaire et le développement économique dans la région.
Interrogé sur des armes saisies récemment au Niger, il a indiqué que “jusqu’à présent, il n y avait pas d’indication ou de preuve confirmant que des missiles provenant de Libye soient tombés entre les mains de groupes terroristes ou de malfaiteurs”.
Des représentants du groupe de travail américain ont déjà effectué plusieurs visites en Algérie dont la dernière remonte à juin dernier.
MANPADS Task Force est un groupe américain intersectoriel composé de représentants des ministères des Affaires étrangères, de l’Intérieur et de la Défense, qui active à l’échelle régionale et internationale.
Créé en 2010, ce groupe travaille actuellement sur la menace terroriste qui provient de la prolifération des missiles sol-air à très courte portée dans la région du Sahel, selon l’APS.
Le groupe coopère sur cette question avec ses partenaires qui sont l’UE, l’OTAN et l’Union africaine.”
Xinhua

Du grand n’importe quoi car:
1- Les USA prouvent qu’ils ont été incapables de contrôler la situation en Libye via le CNT
2- Les USA se contredisent en insistant sur le fait que ce soit une affaire strictement Libyenne et en demandant l’aide Algérienne
3- Les USA parlent de stopper la prolifération des MANPADs alors qu’ils ont inventé le concept de prolifération d’armes anti aérienne en les distribuant aux djihadistes Afghans
4- Les USA refusent de vendre des moyens de reconnaissance et de lutte anti terroriste à l’Algérie

Donc en gros et comme d’habitude l’Oncle Sam substitut l’action par le discours politique et préfère envoyer ses hommes dans des pays souverains que de leur laisser le champ libre pour se défendre.

Comments

comments

Aucun commentaire

  1. les usa veulent qu’on fassent le sale boulot à leur place…
    cela va nous ponctionné beaucoup sur notre budget de defense

  2. Félicitations pour ce blog de qualité!
    Pour revenir au sujet, dans des questions aussi sensibles, il n’y a pas de place pour les sentiments. Malgré le rapport de forces que nous connaissons, l’Algérie a tenu bon dans la crise libyenne. La suite des évènements lui a donné raison et l’avenir proche confortera encore plus sa position. Les Américains en sont conscients mais ils ne peuvent pas le reconnaître publiquement. Il dépend de nos décideurs de tirer profit de cette situation. Il n’y a rien de gratuit dans la jungle des relations internationales. C’est le moment de remettre sur la table nos demandes en matière de politique régionale et d’équipements militaires. On ne pourra sans doute pas avoir tout mais comme toute négociation, il faut demander 10 pour avoir 5.
    Salutations

  3. J’aimerais être aussi optimiste que vous Monsieur Boussouf. Merci pour les encouragements!

Laisser une réponse

x

Check Also

Mig 29 Egypte

L’Egypte perd un second Mig 29 M

Selon le porte parole de l’armée égyptienne, un chasseur Mig 29 M s’est écrasé aujourd’hui ...

Umkhonto

La Marine Algérienne teste le missile Umkhonto IR (vidéo)

Une frégate Meko A200 appartenant aux forces navales algériennes a effectuée aujourd’hui un test de ...

La région MENA face au challenge des avions furtifs

Il y a 20 ans, le 27 mars 1999, le Lt.colonel Zoltàan Dani, commandant du ...