Accueil 5 Afrique du Nord 5 Un avion espion américain au dessus du mont Chaambi

Un avion espion américain au dessus du mont Chaambi

351C’est par hasard que nous avons découvert sur Flightradar24, le comportement étrange d’un appareil non identifié dans le ciel Tunisien. En effet, un Beech 300 Super Kingair, immatriculé N351DY, appartenant à une étrange société privée américaine, a décollé du petit aéroport de la minuscule île italienne de Pantelleria, à 10h du matin aujourd’hui, puis s’est dirigé vers l’Ouest Tunisien, en survolant Kassrine. L’étrangeté de son comportement réside dans le fait qu’il n’a cessé, jusqu’à 15h45, de faire des cercles au dessus du mont Chaambi. Six heures à tourner autour d’une zone très restreinte ne dépassant pas les 50 kilomètres de circonférence.

En cherchant l’historique de l’aéroport de Pantelleria l’on s’aperçoit que ce même appareil avait déjà fait ce genre d’opérations les 21, 22 et 23 mars dernier. Même plan de vol, mêmes durées, même insistance sur la zone du mont Chaambi.

beechL’avion en question est un avion de tourisme avec turbopropulseur à longue endurance, l’Algérie utilise ce genre d’appareil pour faire de la reconnaissance aérienne.

L’appareil en question, N351DY, pointe comme nous le disions vers une coquille vide au nom générique, Aircraft Logistics Group LLC. Basée en Oklahoma, cette société n’est qu’une des filiale d’un groupe détenant de très gros contrats avec le Pentagon. Acorn Growth Companies, dont les activités englobent la surveillance aérienne et le renseignement, ainsi justement que la militarisation de ce type d’appareils. Commuter Air Technologies, affiche clairement ses capacités concernant cet avion sur son site internet. Installation de FLIR retractable, rallonge du nez et équipement en détecteurs, modification des moteurs et installation de réservoirs supplémentaires de carburant pour augmenter le rayon d’action et enfin aménagement d’espace pour les équipements radars au sol.

La question qui se pose est si l’appareil en question est opéré à la demande du gouvernement Tunisien pour surveiller le mont Chaambi? La logique voudrait dans ce cas que l’appareil privilégie l’aéroport militaire de Gafsa à 70 Km du mont Chaambi, ou celui, plus important de Sfax à 120 km, beaucoup plus proche qu’une île isolée en Méditerranée. S’il n’a pas été utilisé à la demande du gouvernement Tunisien, pourquoi l’armée de l’air tunisienne n’est pas intervenu pour le faire cesser ses opérations? Ou alors pourquoi l’Armée de l’air Algérienne a toléré qu’un avion espion se ballade à une dizaine kilomètres de sa frontière, avec des équipements pouvant voir et détecter jusqu’à une cinquantaine de kilomètres à l’intérieur de l’Algérie?

Il est aussi possible que ce soit sur instigation tunisienne mais avec une volonté de camoufler son incapacité à lutter contre le terrorisme avec des moyens modernes. On se rappelle bien de la mystérieuse apparition d’un L39 Algérien, sans cocarde ni matricule dans l’aéroport d’Annaba. Sachant que le L39 est le seul appareil que les deux voisins ont en commun.

Ces questions risquent de rester suspendues à moins d’une déclaration officielle du gouvernement tunisien.

Acorn commute

 

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

Kilo 8 algérie

Première image du 6 éme Kilo Algérien

Il sera probablement livré cet été, le sixième sous-marin d’attaque Kilo 636, de la marine ...

Crash C130 Biskra WHT

Un Hercules C130 de l’armée de l’air détruit après une sortie de piste à Biskra

L’incident s’est passé ce matin vers 9h00 après qu’un Hercules C130 immatriculé 7T-WHT, a été ...

Crash du Victor: l’avis d’un pilote-instructeur

*. CRASH D’UN AVION DES FORCES ARMEES ALGERIENNES. -Iliouchine 76-TD ~~Immatriculé 7T-WIV / 347° Escadron ...