Accueil 5 Afrique du Nord 5 Tunisie: le parlement autorise l’envoi de troupes en Centreafrique

Tunisie: le parlement autorise l’envoi de troupes en Centreafrique

Le président du parlement tunisien approuve l’envoi d’une unité militaire en Centrafrique afin participer à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République Centrafricaine, selon un communiqué de la chambre haute tunisienne.

Le président du parlement tunisien, Rached Ghannouchi, a approuvé, mercredi, la participation d’une unité militaire tunisienne, dans la Mission onusienne pour le maintien de la paix en République centrafricaine.

L’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) (Parlement), a organisé une rencontre, aujourd’hui 13 juille au siège du parlement, entre le président de l’ARP, Rached Ghannouchi, et le ministre tunisien de la Défense nationale, Brahim Bartagi.

« La participation de la Tunisie, à la Mission des Nations Unies en République centrafricaine, a été approuvé conformément aux dispositions de l’article 77 de la Constitution, concernant l’envoi de troupes à l’étranger », peut-on lire dans le texte du communiqué.

Le communiqué précise que « le ministre de la Défense, a présenté au président du Parlement le décret présidentiel relatif au déploiement d’une unité d’hélicoptères en République centrafricaine, sous le drapeau des Nations Unies ».

L’article 77, relatif aux prérogatives du Président de la République, stipule qu’il appartient à ce dernier d’envoyer des troupes à l’étranger après l’accord du Président de l’Assemblée des représentants du peuple (Parlement) et du Chef du Gouvernement.

La Tunisie enverra donc 180 soldats sur le terrain pour constituer une Light quick reaction force (LQRF) déployable sur l’ensemble du territoire en cas de crise ou de combats.

En 2014, le Conseil de sécurité, a approuvé le déploiement de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA), qui a pour tâche d’appuyer le processus de transition dans le pays, de renforcer la primauté de la loi, et de soutenir les opérations de désarmement.

La MINUSCA compte 11 820 personnes, dont 10 000 militaires, et 1820 policiers. Le Rwanda, le Burundi, le Gabon et le Maroc font partie de cette force sous l’égide de l’ONU.

 

Comments

comments

Laisser une réponse

Actu en images

Sondages

Que pensez-vous de la communication du MDN?

View Results

Loading ... Loading ...
x

Check Also

La police algérienne passe au vert

A l’occasion du début prochain des Jeux Méditerranéens programmés cet été à Oran, la Direction ...

L’Arabie Saoudite déploie un nouveau radar anti-drones chinois

Il est apparu dans la ville portuaire de Djeddah en Arabie Saoudite, le radar de ...

L’Egypte commande des milliers de missiles américains

L’armée égyptienne a commandé 5000 missiles antichars TOW 2A à guidage radio, nous apprend un ...