Accueil 5 Afrique du Nord 5 Mystère au tour de l’apparition d’un blindé au Maroc
Maroc

Mystère au tour de l’apparition d’un blindé au Maroc

Dans un clip diffusé par la chaîne nationale marocaine célébrant l’anniversaire des forces armée locales, les téléspectateur ont pu voir deux opérateurs, probablement des forces spéciales, manipulant à l’intérieur d’un véhicule blindé, une console Aselsan Serdar qui contrôle un canon et des missiles téléopérés.

Il était aisé de deviner type de véhicule blindé, il s’agit de l’Edjer Yalçin, du fabricant turc Nurol Makina. Cette image qui a fait le tour des réseaux a donné lieu à plusieurs articles supposant une vente de cet équipement à l’armée marocaine. Certaines publications sérieuses qui ont rapporté cette nouvelle ont fait l’effort de contacter les fabricants, qui semblent ne pas avoir été informés de la transaction.

Nous avons pu, nous aussi, prendre contact avec les fabricants qui en effet ont nié l’existence d’un tel marché avec l’armée marocaine.

Selon nos sources, il s’agirait d’un don des autorités qataries au profit de l’armée marocaine à l’occasion d’un entrainement commun effectué il y a plusieurs mois au niveau de la garde royale et des forces spéciales. Ce dont concernerait quelques véhicules ne dépassant pas la demi-douzaine.

Pour information, la tourelle Serdar a été vendu uniquement au Qatar et à l’Ukraine et n’a jamais connu d’autre exportation.

Comments

comments

Laisser une réponse

Actu en images

Tunisie
Boxer IFV Algérie
T50Iq

Sondages

Que pensez-vous de la communication du MDN?

View Results

Loading ... Loading ...

x

Check Also

Mega contrat chinois pour l’Arabie Saoudite

L’Arabie Saoudite a profité du salon d’aéronautique et d’armement qui a eu lieu à Zhuhai ...

Les déboires de Starlink démontrent l’importance du C2

La guerre en Ukraine a démontré l’effet multiplicateur des systèmes de C2 au combat, en ...

La France remet des véhicules blindés à la Tunisie

L’Ambassade de France à Tunis a procédé aujourd’hui à la remise d’un premier lot de ...