Accueil 5 Afrique du Nord 5 Maroc, le makhzen recense les ex militaires par peur d'éventuels troubles

Maroc, le makhzen recense les ex militaires par peur d'éventuels troubles

Je reprend l’intégralité de l’article paru dans le site d’information Marocain demainonline qui a pour titre Les FAR recensent les militaires ayant quité l’armée
Rabat.- Selon l’ex-capitaine Mustapha Adib, les Forces armées royales (FAR) ont procédé récemment à un « recensement des militaires, tous grades confondus, ayant quitté l’armée ces dernières années ». Officiellement, d’après Adib, qui est le seul militaire marocain qui exprime librement ses opinions, ce recensement a pour finalité une soi-disant « prise en charge ou un redressement de la situation de ces militaires ».

En réalité cette explication est un peu « courte », selon Adib.

« Car si l’armée veut prendre en charge ou redresser la situation des militaires qui ont quitté les armes, elle devrait commencer par ceux qui sont toujours sous les armes et qui nécessitent eux aussi et prioritairement d’une amélioration de leur situation », dixit l’ancien prisonnier d’opinion envoyé en taule pour deux ans par le roi Mohamed VI pour avoir dénoncé la corruption chez certains gradés de l’armée marocaine.
En fait, ce « recensement », qui existe depuis que les militaires ont essayé de faire des misères à Hassan II au début des années soixante-dix, a pour but de « localiser les militaires considérés comme potentiellement dangereux pour le régime. Car la plupart des militaires marocains sont mécontents de leur situation et par conséquent sont considérés comme dangereux ». Un travail de police en somme.
La crainte de voir des ex-militaires mécontents rejoindre la grande masse des mécontents civils, fait frémir les momies qui dirigent l’armée chérifienne.
Le mécontentement des militaires à cause des faibles pensions de retraite -quand elles existent !, est un secret de polichinelle. Si on ajoute le fait que ces mécontents ont été entraînés à l’utilisation des armes à feu et aux techniques de combat et de guérilla. On peut donc aisément comprendre le besoin impérieux de l’état-major de se soucier martialement de leur pauvre sort.
Depuis l’avènement de Mohamed VI, l’armée a facilité la création de services sociaux, l’émission de notes de service à des fins de contrôle, et la profusion d’une propagande en tous genres afin de tenir à carreau l’immense masse des militaires qui n’ont pas la chance de se faire des petits millions de dirhams sur le compte du budget militaire.
C’est connu, l’accaparation et l’exploitation des terrains agricoles de l’Etat, la vente en contrebande de l’essence destinée aux armées, et d’autres gracieusetéssoldatesques, sont l’apanage des hauts gradés de l’armée, pas de la bidasse de 2e classe. D’où la crainte des premiers du mécontentement des seconds.
Pour reprendre une maxime du grand écrivain français Anatole France, écrite après la tragédie humaine de la première guerre mondiale, et qui disait : « On croit mourir pour la patrie : on meurt pour des industriels« …, « de l’armée marocaine, pourrait-on compléter.
Thami Afailal”

Comments

comments

Aucun commentaire

  1. C’est pas specifique au Maroc,ce genre de situation,le monde arabe regorgent de militaires qui ont un demi pied dans la caserne et le reste dans les affaires surtout louches ou en intelligence avec des puissances etrangeres.pour certains pays,cette conduite converge avec la politique officielle pros-Israel ,mais pour les autres pseudo-puristes,la tenue est rocambolesque et même burlesque?

  2. en effet ce n’est pas spécifique au Maroc.

  3. tout le monde sait que le royaume de mohamed 6 a peur des militaires qu ils sont sur surveillance du makhzen une armée mal équipé mal payé ou la conrruption régne partout ou certain géneraux proche du palais royal posséde des terres agricole ou ont cultivé du hachise premier producteur de hachie envoyer en europe cela permet aux generaux marocain de s enrichir tranquillement et de ne pas se soulever sur le palais royal .

  4. Sapsala depuis Haiti dans la ville de terrier ROUGE, j’ai eu une tres bonne relation avec les militaires marocains ,ils ne sont pas mauvais du tout, ils vivent avec le peu qu’ils ont , les hauts grades doivent etre prudent , parcequ’on plaint de vous dans la plupart des institutions policieres ou militaires,retrouvez moi sur face book, nom d’utilisateur Fabregas Edwards

Laisser une réponse

x

Check Also

L’Algérie réceptionne ses premiers Mig 29 M/M2

L’armée de l’air algérienne a récéptionné ses premiers Mig 29 M/M2, ils sont arrivé il ...

Tunisie: L’épidémie de Covid-19 emporte un général

Dans un communiqué rendu public dans la soirée du samedi 17 octobre 2020, le ministère ...

La Tunisie intéressée par le mini-missile Mam-L de Roketsan

Selon le PDG du fabricant de missiles et roquettes turc Roketsan, la Tunisie et l’Indonésie ...