Accueil 5 Afrique du Nord 5 Mais qui a donc bombardé al-Watiya?
al-watiya

Mais qui a donc bombardé al-Watiya?

A peine quelques heures après notre article sur l’installation de dispositifs anti-aériens par l’armée turque à al-Watiya, la base a subi un bombardement mystérieux et qui n’a été revendiqué par aucune des parties en conflit en Libye.

Pour déterminer qui aurait pu avoir effectué cette attaque il faut revenir aux forces en présences et à leurs capacités:

Offense:

La LNA : du Maréchal Haftar qui dispose d’une flotte d’avions composée essentiellement de quelques Mig 23 et quelques L-39, capables d’effectuer des bombardements sans grande précision avec un rayon d’action limité.

Les bases aériennes les plus proches d’al-Watiya sont Al Juffra et Sebha, on parle dans les deux cas de 6 à 700 Km de distance, sans possibilité de faire des ravitaillements en vol.

 

الصورة

L’Egypte : ce pays dispose d’une force aérienne importante et de qualité pouvant effectuer des frappes de précision à assez longue distance. Il y a eu un déploiement massif depuis mai au niveau de la base aérienne de Sidi Barrani près de la frontière avec la Libye. Plus au Sud, l’Egypte dispose d’une autre base aérienne, celle de Habata, très bien équipée et très discrète pour des missions en Libye. Des Rafales des Mirage 2000 et des F-16, en plus d’hélicoptères de combat et des équipes de sauvetages en cas de perte d’appareil et récupération de pilotes. L’Egypte dispose de d’avions radar Hawkeye et de plusieurs appareils spécialisés dans l’ISR et la guerre électronique qui lui permettent de bien préparer ses missions offensives et de recevoir les données. Les chasseurs bombardiers égyptiens peuvent faire des missions Sead-Dead contre les radars ou les batteries anti-aériennes. Par contre l’Egypte ne dispose pas d’avion pour le ravitaillement en vol, pour effectuer une frappe aussi lointaine et doit faire appel à une aide étrangère, française ou (surtout) émiratie.

La France: Elle dispose de nombreuses bases aériennes dans le Sahel, les plus proches de Libye étant celles de Faya Largeau au Tchad et celle de Madama (petite) dans le Nord du Niger. La France ne déploie pas un grand nombre d’appareils dans la région, à peine sept Mirage-2000 sont présents, ce qui n’a pas empêché une frappe contre des rebelles Toubous qui fuyaient l’avancée de la LNA en février 2019 à l’extrême Sud de la Libye. S’il est peu probable que la France ait effectuée la frappe, comme le prétendent beaucoup sur les réseaux sociaux, il est possible qu’elle ait apporté un soutien quelconque à la partie qui a bombardé

La France est très agacée par la stratégie turque en Libye et encore plus par la décision d’y installer deux bases permanentes, il est possible que l’attaque soit d’inspiration française, dans tous les cas elle arrange bien les affaires de Paris.

Putin's new push for civil war | Noosa NewsLa Russie: L’Africom a prouvé le déploiement d’appareils liés à la présence de mercenaires russes en Libye, ces chasseurs et bombardiers (Mig-29 et Su-24) ont, selon Washington transité par la base aérienne de l’armée russe à Hmeimim en Syrie, ce qui en ferait des appareils russes.

Ces avions sont basés à Ghardabiya et plus probablement à Al Juffrah et là encore n’ont pas (les mig-29) l’allonge nécessaire pour effectuer une mission aussi loin. Les deux Su-24 pourraient par contre le faire mais ils seraient seuls et sans escorte. De plus il n’est pas dans l’intérêt de la Russie de chercher la confrontation de manière aussi directe surtout que Moscou peut-espérer jouer les dissensions à l’intérieur de l’OTAN à cause des différends entre Paris et Ankara.

The Libyan Conflict through the Lens of Very High Resolution ...Les Emirats Arabes Unis: Sans les accuser directement, il sont ceux qui ont le moins à perdre en effectuant cette attaque qui n’est pas la première dans la profondeur stratégique du GNA. Les Emirats disposent d’une base aérienne en Libye, celle d’Al Khadim où ils déploient des drones Ch-4 et WongLoong 2, des bombardiers légers AT-802U et de Mirage-2000. De plus ils déploient des Mirages aussi à Sidi Barrani en Egypte. Ils disposent aussi de capacités de ravitaillement en vol avec leurs 3 KC-30A. Ils sont rompus aux missions SEAD-DEAD et ont l’expérience opérationnelle tout en disposant de munitions de précision, de missiles anti-radiations et de missiles de croisières (Black Shaheen).

Défense:

Le GNA : Déploie quelques Mig-23 et des L-39 tant bien que mal et n’a pas de réelles capacités d’interception d’appareils de chasse ennemis.

ImageLa Turquie : Ankara ne dispose pas à proprement dire d’aviation en Libye, mis à part les drones qu’elle y déploie. Pour se défendre contre les attaques aérienne, surtout celles visant ses bastions côtiers de Mistrata et Tripoli, les systèmes anti-aériens et les systèmes d’alertes de ses deux frégates qui sont au large de ces deux villes. Elle utilise des systèmes de défense aériens à moyenne portée comme le Mim-23 Hawk et de courte portée comme les Stingers et les Korkut. Ce sont des équipements très insuffisants face aux forces en présence et sont surtout destinés à limiter l’emploi des drones d’attaques et des hélicoptères. On a vu récemment apparaitre sur les images satellite dans le pourtout de la base d’al-Watiya.

Conclusion:

L’Egypte manque de moyens pour effectuer une attaquesur al-Watiya qui se trouve aussi loin et ne souhaite probablement pas gérer des représailles sur son sol, la France a peu de moyens au Sahel mais voudrait bien siffler la fin du match pour la Turquie en Libye et les Emirats sont dans une logique d’escalade depuis le début tout en disposant des moyens et du savoir-faire pour executer cette frappe sans grandes conséquences sur elle.

L’armée turque installe des systèmes de défense anti-aériens à al-Watiya

https://english.alarabiya.net/en/News/north-africa/2020/07/05/Jets-bomb-Libya-s-GNA-controlled-Watiya-airbase-where-Turkey-may-build-base-Sources.html

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

Iskander

Première apparition du missile Iskander E en Algérie

Un jour après le déclanchement des hostilités de basse intensité entre l’armée marocaine et le ...

Les Emirats Arabes Unis premier client Arabe pour les UCAV américains

F-35 et MQ-9B, il semble que les Emirats Arabes Unis passent à la vitesse supérieure ...

Gladius

Algérie: Gladius 2.0 comme système de soldat des forces spéciales

Il a été séléctionné à l’été 2019, l’ANP a choisi le système de gestion informatisé ...