Accueil 5 Afrique du Nord 5 Le bâtiment hydrographique Tunisien Kheireddine à Alger

Le bâtiment hydrographique Tunisien Kheireddine à Alger

Dans le cadre de l’exécution du programme de coopération militaire bilatérale algéro–tunisienne, le navire de recherche et de formation « Kheir-Eddine A-700 », relevant des Forces Navales Tunisiennes, a accosté ce jeudi 18 juillet 2019, au port d’Alger.
A cette occasion, le Commandant du navire a effectué une visite de courtoisie au Commandant de la Façade Maritime Centre. Un riche programme d’activités culturelles et sportives a également été élaboré au profit de la délégation militaire tunisienne, outre l’échange de visites entre les officiers des deux parties, à bord du navire tunisien et à l’Ecole Supérieure Navale.
Cette escale, qui s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations d’amitié entre les armées des deux pays, contribuera à consolider davantage la coopération militaire et l’échange d’expériences entre nos Forces Navales et les Forces Navales Tunisiennes.

Le bâtiment hydrographique Khaireddine, de la marine tunisienne, est un bâtiment hydrographique qui mesure 86.9 mètres de long pour un déplacement de 2500 tonnes en charge. Armé par un équipage d’une centaine d’hommes, il dispose de moyens hydrographiques, notamment mis en oeuvre par un portique et une grue.

Le Khaireddine est, en plus de cela, le navire-école de la marine tunisienne, ses logements lui permettant d’embarquer une vingtaine d’élèves. Construit aux Etats-Unis sous le nom de Wilkes et mis en service en 1976 au sein de l’US Navy, ce navire a été transféré à la Tunisie en 1995.

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

AMMROC

L’Emirati Edge prend 40% de participation dans l’américain AMMROC

Le groupe émirati de technologie de défense Edge (conglomérat industriel comprenant, Nimr, Tawazun, Caracal et ...

Coup de frein pour la modernisation des F-16 marocains?

Selon a lettre confidentielle Africa Intelligence dans son édition du 23 juillet 2020, les Forces ...

Jordanie OSA-AK

Une affaire de corruption révèle la vente du stock jordanien de missiles OSA-AK à l’Arménie

Fin 2019, la Jordanie aurait livré 35 lanceurs mobiles et un simulateur du système de ...