Accueil 5 Moyen-Orient 5 Batailles des chiffres entre la coalition et la Russie à propos des bombardements en Syrie

Batailles des chiffres entre la coalition et la Russie à propos des bombardements en Syrie

Depuis qu’ont eu lieu les frappes de missiles contre de nombreuses cibles en Syrie, une véritable guerre des mots a opposée par canaux plus ou moins officiels sur l’efficacité des frappes de la coalition.

La France a par exemple officiellement annoncé avoir tiré 12 missiles, 9 Scalp EG et 3 MdCN, à partir d’avions Rafale et d’une frégate FREMM sur des cibles à Homs. Les PVO Russes ont quant à eux annoncé que leurs centres de monitoring radar n’avaient détecté aucune activité française que ce soit à partir de Tartus ou de Hmeimim.

Autre exemple le Ministère de la Défense russe a affirmé officiellement hier que la défense aérienne syrienne avait engagé 113 missiles tirés et en avait abattu 71, avec les moyens suivants

Pantsir: 25 Cibles engagées, 23 cibles abattues
BUK: 29 missiles engagés, 24 cibles abattues
OSA-AK: 11 missiles engagés, 5 cibles abattues
Strela 10: 5 missiles engagés, 3 cibles abattues
Qvadrat: 21 missiles engagés, 11 coups au but
S-125: 13 missiles engagés, 5 cibles abattues
S200: 8 missiles tirés, aucun coup au but (probablement pour engager des avions trop éloignés)
On remarquera l’engagement confirmé des BUK pour la première fois et le succès du Panstir.
Ces chiffres restent de la responsabilité du Ministère Russe de la Défense qui a tout de même l’avantage de pouvoir accéder aux sites touchés, aux débris hypothétiques des missiles qui auraient été abattus et aux batteries anti-aériennes déployées par l’armée syrienne.

Il est à noter que mis à part une image portant le sigle MBDA et qui pourrait provenir du crash d’un missile SCALP si elle s’avère être réelle, il n’y a eu aucune photo sérieuse montrant des débris de missiles américains ou européens abattus en Syrie.

Coté américain, lors d’un point de presse organisé aujourd’hui par le porte parole du Département d’Etat pour la région Moyen-Orient, Nathaniel Tek, on nous a expliqué que la campagne de bombardements visant des cibles en Syrie avait complètement réussi et que les trois objectifs liés à la production et au stockage d’armes chimiques, sans qu’aucun missile ne soit intercepté. Il s’agirait selon l’officiel américain des sites de Him Shinshar 1 et 2 au Sud-Ouest de Homs et du centre de recherche et de développement de Barzah dans la région de Damas.

Les deux premiers sites seraient des entrepôts et bunkers de stockages d’armes chimiques, le dernier étant l’endroit principal où seraient produits ces armes chimiques. “Nous nous félicitons de la destruction totale des cibles et de l’absence de victimes civile” a conclu Tek.

Qui croire? en l’absence de plus de preuves des deux cotés il est très difficile d’établir un bilan concret et sans propagande de cette campagne aéro-navale contre la Syrie au demeurant très limitée.

Concernant les raisons de cette attaque elles sont liés, selon les USA et les autres membres de la coalition, à l’utilisation supposée de gaz de combats dans le quartier de Douma à la périphérie de Damas par l’Armée Syrienne.

Nous vous donnons l’opportunité de consulter les “preuves d’utilisation d’armes chimiques en Syrie” officielles présentées par le gouvernement américain pour lancer ses frappes pour vous faire votre propre opinion.

United-States-Assessment-of-the-Assad-Regime’s-Chemical-Weapons-Use (1)

 

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

Su 57

La délégation algérienne à Maks a visité deux fois le Su 57

Elle n’étais pas présente lors de l’édition du salon aéronautique russe Maks en 2017, cette ...

Projet 22160

Algérie-Russie: Navires Projet 22160, le contrat a été négocié mais jamais signé

Interrogé aujourd’hui par l’agence officielle russe Ria Novosti, le directeur de l’usine Gorki-Zelenodolsk, Alexander Karpov ...

La marine algérienne teste le Club S

Un exercice naval a eu lieu aujourd’hui 26 août 2019, sous la supervision du chef ...