Accueil 5 Algérie 5 Première image du Beriev Be 200 algérien
Beriev

Première image du Beriev Be 200 algérien

Le premier avion bombardier d’eau Beriev BE 200ES a finisa campagne de tests de vol et sera bientôt livré à l’Algérie. Une photo provenant de l’usine de Taganrog a même fait son apparition hier soir.

L’hydravion fait partie d’un lot de 4 appareils commandés par l’Algérie pour une utilisation mixte civile et militaire. La version ES, est la plus récente produite par Beriev avec un cockpit full glass en anglais et une tropicalisation des équipements.

L’Algérie à travers Tassili Travail Aérien, a pu tester en situation réelle le BE 200 lors de l’été 2022, après l’affrètement d’un appareil du Ministère russe des Situations d’urgences. La campagne d’utilisation a permis un retour d’expérience rapide et fructueux pour les algériens et une connaissance précise des besoins accompagnant l’utilisation de ce bombardier d’eau.

Cela a permis de déterminer les lieux optimisés pour le prépositionnement d’appareils et les choix pour leur réapprovisionnement. Ils ont eu aussi l’occasion d’avoir un aperçu réalistes des capacités de l’appareil qui n’est pas toujours optimisé pour les reliefs algériens. Une recommandation réaliste a été le renforcement de la flotte de BE 200 par des avions plus petits et plus agiles et des hélicoptères.

L’appareil qui a été affrété entre le 15 juin et le 1er septembre 2022, avait effectué 45 missions de largage d’eau contre des feux de forêts qui se sont déclenchés dans 13 wilayas. Il y a eu en tout 140 largages effectués par ce seul avion et plus de 800 tonnes d’eau déversés contre les incendies.

L’appareil a connu quelques pannes à cause de sa surutilisation, il était cloué au sol à Alger lors du drame d’el-Kala qui a fait 36 victimes.  Autre retour d’expérience retenu, la difficulté d’écopage à cause des vents d’Est et les vagues de plus d’un mètre de haut. Idem pour l’écopage dans les barrages et les lacs qui a été testé mais qui n’a pas été concluant à cause du très mauvais entretien des barrages (comme celui de Rouina à Aïn Defla) et la présence excessive de déchets organiques flottants sur les lacs, notamment celui de Oubeïra dans la Wilaya d’el Tarf. Ce constat a eu pour conséquence le déclenchement de travaux de curage et de nettoyage des plans d’eau pour préparer les prochaines campagnes de lutte contre les incendies.

Il est à noter que d’ici l’été 2023, l’Algérie disposera de deux Berief BE 200SE, ce qui permettra une redondance dans leur utilisation et d’éviter les séquences d’entretiens ou de pannes. A terme deux autres appareils viendront renforcer la flotte. On parle aussi de la confirmation d’option pour deux hydravions additionnels.

L’autre avantage du Beriev est qu’il est versatile et peut-être utilisé pour de multiples missions comme par exemple l’intervention maritime dans la recherche et le sauvetage et le transport de personnel ou cargo.

Il est inutile de précisier que les avions seront pilotés par des équipages algériens, qui ont terminé leur cursus de formation et entretenu par des ingénieurs locaux, qui ont accompagné la construction de l’appareil en Russie.

Comments

comments

Laisser une réponse

Actu en images

Blindé russe
T90 irak

Sondages

Que pensez-vous de la communication du MDN?

View Results

Loading ... Loading ...

x

Check Also

Apparition du Korsar chez les forces terrestres marocaines

Le missile anti-tank portable ukrainien Korsar ou du moins son simulateur, a fait dernièrement son ...

Bahrain inaugure le bal des F-16 Block 70

Le premier chasseur monoréacteur F-16 Block 70 a effectué son vol inaugural depuis le site ...

African Lion 2023 en préparation

L’exercice militaire international conduit par l’USAFRICOM African Lion, se tiendra dans son édition de 2023 ...