Accueil 5 Algérie 5 Mark Esper en Algérie: une visite éclair et des interrogations

Mark Esper en Algérie: une visite éclair et des interrogations

Lors de sa visite éclair en Algérie le Secrétaire Américain à la Défense Mark Esper a été reçu par le Président Abdelmadjid Tebboune et ce qu’il a appelé le commandement militaire algérien.
Il est à noter qu’il n’a pas été reçu en aparté par le Chef d’Etat-major. Saïd Chengriha été accompagné par le Secrétaire Général du Ministère de la Défense Nationale, le général-major Abdelhamid Ghriss, le Directeur général de la documentation et du renseignement extérieur, le général-major Youcef Bouzit et d’autres membres de son staff.

Dans une déclaration officielle le patron du Pentagon a affirmé avoir eu: “une très bonne discussion sur un certain nombre de questions, notamment comment améliorer la coopération militaire américaine avec les forces armées algériennes. Nous avons discuté d’un certain nombre de questions régionales et nous avons discuté d’un ensemble plus large de questions qui affectent nos deux pays et comment nous pouvons améliorer nos relations et comment approfondir la coopération entre nos deux pays.” Un respect clairement affiché par Mark Esper pour l’Algérie, qui selon lui serait partagé par les américains: ” Comme je l’ai dit au Président, tous les Américains ont un faible pour les peuples qui se sont battus pour leur propre liberté et se sont sacrifiés pour leurs libertés.
je veux dire qu’au peuple algérien, combien nous respectons sa souveraineté, nous apprécions sa coopération, et admirons son histoire”
La vieille à Tunis Esper après avoir annoncé la signature d’un accord militaire de 10 ans entre son pays et la Tunisie a pour le moins étonné en évoquant la Chine et la Russie, deux pays ayant de bonnes relations avec les pays du Maghreb en général et l’Algérie en particulier : «Aujourd’hui, nos concurrents stratégiques, la Chine et la Russie, continuent d’intimider et de contraindre leurs voisins tout en étendant leur influence autoritaire dans le monde entier, y compris sur ce continent», avait-t-il déclaré. Il ajoutera pour renforcer son propos :« Nous aidons à dégrader les organisations extrémistes violentes et à fournir une aide humanitaire et des secours en cas de catastrophe aux communautés locales. Et, ensemble, nous continuons à contrer le comportement malveillant, coercitif et prédateur de Pékin et de Moscou, destiné à saper les institutions africaines, à éroder la souveraineté nationale, à créer de l’instabilité et à exploiter les ressources dans toute la région.»
Une déclaration qui pourrait avoir provoqué une gène à Alger alors que le pays s’efforce à entretenir des rapports équilibrés avec l’Europe, la Russie, la Chine et les Etats-Unis. Cela pourrait expliquer le fait qu’il n’ait pas été reçu par le Général d’Armée Saïd Chengriha en aparté.

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

Officiel: Deux FREMM Bergamini pour la marine Egyptienne

Le quotidien italien La Repubblica a confirmé aujourd’hui l’information qui circulait depuis cet été à ...

Des drones américains pour la marine égyptienne

La marine égyptienne vient de recevoir le feu vert pour l’acquisition de 12 drones Martin ...

Saïd Chengriha reçoit le patron de la coopération militaire Russe

Le Chef d’Etat-major de l’ANP, le général d’armée Saïd Chengriha a reçu aujourd’hui Dmitri Shugaev ...