Accueil 5 Algérie 5 L'ANP teste un nouveau MRAP Polonais

L'ANP teste un nouveau MRAP Polonais

Il semblerait que l’ANP soit, en ce moment même, entrain de tester un véhicule de transport résistant aux mines et aux embuscades (Mine Resistant & Ambush Protected) d’origine polonaise.
Un Germaz M-ATV-G10, c’est le nom de l’engin, a été spotté à l’embarquement par un photographe polonais à Varsovie, à la mi-décembre 2011 probablement le 17 ou le 18 décembre. Le MRAP a été embarqué dans un Il76 des Forces Aériennes, portant le matricule 7T-WIG comme vous pouvez le constater sur la photo. 

Le spotteur a aussi pris en photo un autre Ilyushin 76 des FAA protant le matricule 7T-WIU au même endroit et au même moment. Il serais raisonnable de supposer qu’il a embarqué un autre type de matériel ou un second MRAP à destination d’Algérie. 
En 2009 déjà, Alger s’est intéressée à un équivalent Sud Africain, le Marauder de Paramount, dont deux exemplaires ont été commandés et testés. Aucun résultat n’a filtré sur les tests effectués par l’ANP sur ce véhicule qui a fait ses preuves en Irak et en Afghanistan entre les mains des alliés. De plus, le concepteur de l’engin, Paramount, proposais la fabrication sous licence aux clients. Opportunité qu’ont saisi des pays comme l’Azerbaijan ou la Jordanie.
Il est à noter que l’acquisition de véhicules résistants aux bombes, aurait du être une priorité et ce depuis vingt ans, ce sont des centaines de soldats et autres membres des forces de l’ordre qui ont péri dans des embuscades et sous l’effet des bombes.
Il est à regretter que ce genre de véhicule n’ait pas été produit par la SNVI pour le compte des forces de l’ordre, sa conception et sa fabrication étant largement à la portée de l’ex-SONACOM.


Pour revenir au Germaz M-ATV-G10, il s’agit d’une conception modulaire récente dérivée du Mercedes Unimog, permettant le transport sécurisé d’une dizaine de soldats et leur équipement. Sa structure en V permet une dissémination des effets de l’onde de choc, générée par une explosion. Couplé à un système de sièges accrochés aux parois et indépendant du sol, il assure une protection des membres inférieurs des occupants.
Son acquisition par l’ANP et sa généralisation serait plus que bienvenue 

Comments

comments

Aucun commentaire

  1. C’est une bonne chose de prendre en compte pour essais les MRAP avec châssis UNIMOG, s’ils donnent satisfaction, ça ne peut qu’être bénéfique pour le taux d’intégration et la réduction des cout de fabrication vu que les UNIMOG seront fabriqués chez nous (s’ils prennent bien sur la licence d’un de ces MRAP pour la production); il est à imaginer que les DINGO 2 et similaires suivront.

  2. Je souhaite que ce ne sera pas la seule des opérations d’évaluation des appareils de cette catégorie, dans un objectif de dotation de notre armée d’équipements à la hauteur des besoins et exigeances. Il est indispensable de poursuivre les efforts de développement dans ce sens en prenant pour cas de référence celui des négociations avec les allemands, ou le transfert de technologie, l’optimisation de l’appareil de production, et la remise à niveau des compétences avec acquisition des savoirs faires deviennent des enjeux à but final, et non plus comme étape intermédiaire.

    L’émulation technologique est un challenge, Dans ce cas précis nous avons une opportunité, car les Polonais peuvent être à notre écoute.

    Des polonais sur quoi peut-on établir les domaines de négociations, diverses possibilités : l’artillerie, les blindés, les armes légères, et les systèmes de détection et de télécommunications, sont des dimensions possibles de coopérations, car le fruit d’une longue coopération entre Polonais et ex-soviétiques, domaines d’excellences inclus et accordés en privilèges dans les accords du Pacte de Varsovie .

    le domaine de la formation leurs apports sont des plus intéressants, ayant eux-mêmes pratiqués l’art stratégique aux plus hauts niveaux. La formation au sein de l’école d’état-major pour les officiers tacticiens, ainsi que l’école de guerre pour ceux qui opèrent aux niveaux stratégiques et opératiques sont des plus souhaités. Leurs connaissances de la conception « des plans de campagne » est sans égal, hormis l’expérience de la défunte Armée populaire d’Allemagne de l’Est.

    Leurs capacités à gérer les opérations de « théâtres » et de fronts sont affirmés, et peux peuvent s’en prévaloir.
    Rien ne sert aussi de protester que les prochains conflits seront de l’ordre de remise en ordre des « zones grises », et de remettre debout ou insuffler vie à des « d’états en échec, Failed States ».

    Donc un bon accord sur les véhicules blindés, et savoir fabriquer et/ou même concevoir des fusils d’assaut de qualité, avec l’aide des Polonais par exemple, sont amplement insuffisants, afin de pouvoir réorganiser ces états défaillants dans le cadre de mission humanitaires ou Onusiennes sont insuffisamment argumentés ou justifiés, qui dans ces formes de crises internationales ne peuvent durer dans la forme ou le contexte.

    Sur quoi devront se créer et lier les accords avec les polonais, les facteurs de notre poids stratégiques en Afrique du Nord (exclusivement, et ne plus faire appel au référent historique). La nature Pivot de notre pays par rapport au pays du Maghreb, et surtout rappel du rôle dynamique de notre pays dans le Sahel est décisif pour les polonais.Nous pouvons peser et user du poids politico-énergétique-économique Algérien.

    Essayer d’user des liens historiques me semble des plus hypothétiques, la génération polonaise ayants connus une Algérie flamboyante (Guerre de Libération Nationale) a vécue et disparue, ou n’a même plus un poids de présence et encore moins décisionnaire dans l’appareil d’état Polonais. Reste à remettre sur rail une continuité, ex : missions d’envois d’étudiants Algériens en Pologne (Université de Varsovie ou de Cracovie par exemple…..), en les valorisants par des actions structurantes (par exemple une Amicale d’anciens étudiants algériens en Pologne, ou une Association des Algéro-Polonais ou ceux de couples mixtes).

    Remettre en œuvre une section des langues slaves (Russe, Polonais, Ukrainiens, Serbo-Croate), remarquez que ce sont des pays fortement industrialisés ou possédants une expérience certaine et affirmée dans les domaines stratégiques auxquelles l’Algérie cherche désespérément un partenaire pour le long terme, ainsi les polonais trouveront domaine stimulant leur intérêts culturels avec des prolongement ultérieurs stratégiques.

    De simples achats, ou même des essais particuliers de matériels de défense et de sécurité, surtout dans le cas Polonais, ne doit plus être traité avec une légèreté ou une méconnaissance drastique, anémique, et asthmatique.

    Rimonidz

Laisser une réponse

x

Check Also

Saïd Chengriha reçoit le patron de la coopération militaire Russe

Le Chef d’Etat-major de l’ANP, le général d’armée Saïd Chengriha a reçu aujourd’hui Dmitri Shugaev ...

Comprendre la guerre au Karabakh

Lorsqu’en 1221 les troupes du roi Georges IV de Tbilissi, barrèrent la route au formidable ...

Libye: Crash d’un troisième appareil piloté par des mercenaires de Wagner

Un Mi 35P, appartenant aux forces de l’Armée nationale libyenne (ANL-LNA) s’est crashé le 23 ...