Accueil 5 Algérie 5 L’ANP met en service un BTR-80 avec une tourelle “maison”
BTR-80 dz

L’ANP met en service un BTR-80 avec une tourelle “maison”

L’image du BTR-80 amélioré est apparu aujourd’hui en marge de l’exercice “Sakhr-2018” qui a eu lieu au niveau de la 2 éme région militaire (Nord-Ouest) en présence du Général de Corps d’Armée Ahmed Gaid Salah et présenté au patron de l’armée algérienne.

BTR-80 dzIl semble que le véhicule soit déjà opérationnel et intégré à la 36 éme brigade d’infanterie motorisée et peut-être dans d’autres brigades.

La transformation a concerné la tourelle qui a été redessinée et sur laquelle on a adjoint un système électro-optique pour la vision jour / nuit, un dispositif de visée et deux tubes de missiles Kornet. Le BTR 80 garde son canon principal de 14.5 mm KPVT.

Cette transformation a été faite par l’ERMA Dar el Beida, qui s’occupe de la rénovation et de la modernisation du parc à roues de l’ANP. La BCL s’occupant des projets spéciaux et surtout des engins chenillés. L’ERMA avait déjà conçu et produit en série une tourelle avec quatre Kornets pour les BTR-60, les premiers exemplaires sont entré en service en 2016.

La Base Centrale Logistique avait, à la fin de la décennie 2000, réadaptée toute la flotte de BTR-60 qui était vouée au rebut. Le BTR-60 ayant deux moteurs GAZ fonctionnant au jetfuel (car pensé pour le climat Russe pour éviter le gèle), était obsolète en Algérie, pays chaud. La BCL avait remplacé les deux vieux moteurs, par un moteur diesel Cummins plus puissant, a installé la climatisation et une porte latérale similaire à celle du BTR-80.

Pour en revenir à cette modernisation. Le bloc optronique se compose d’une caméra thermique JIM-LR de Sagem. La JIM LR permet la détection d’un piéton à plus de 5,3 km et son identification à 950 mètres de distance. Un véhicule peut être détecté à plus de 8 km. Elle dispose d’un télémètre laser intégré. L’image recueillie est projetée sur l’écran du tireur et du chef de blindé.

Malheureusement on ne vois pas la présence d’une vitre blindée pour protéger les optiques, ni même de cache blindé pour la protection du système. De plus, la caméra ne semble pas gyrostabilisée il est donc peu probable qu’elle puisse être utilisée en mouvement.

L’ajout de ce système donne un nouveau souffle aux IFV de l’armée algérienne en attendant un appel d’offre pour l’achat ou la construction d’un nouveau modèle et la concurrence sera rude pour un des derniers gros marchés au monde pour cette catégorie (1000 unités à changer).

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

La région MENA face au challenge des avions furtifs

Il y a 20 ans, le 27 mars 1999, le Lt.colonel Zoltàan Dani, commandant du ...

MUMT-2

Le Maroc commande des kits MUMT pour ses futurs Apaches

L’armée de l’air marocaine entend franchir un cap supplémentaire dans la coordination aérienne des opération ...

Apparition du système de détection chinois anti-stealth DWL 002 en Algérie

Lors d’une visite effectuée par le chef d’état-major algérien, Ahmed Gaid-Salah, on a pu découvrir ...