Accueil 5 Algérie 5 Journée sur la recherche scientifique et l'armée à l'APN –> Beurk

Journée sur la recherche scientifique et l'armée à l'APN –> Beurk

Ce soir, une fois n’est pas coutume je vous demanderais de cacher les enfants, ne pas lire cet article en famille (je sais que le plaisir de beaucoup c’est de me lire sur grand écran le soir en famille), ce soir je dis je, je te tutoie même, parce-que j’en ai gros sur le coeur, oui oui j’ai un coeur tu le savais pas? alors va rejoindre les enfants car tu me connais pas.
Bref, aujourd’hui Sekertsky s’est rendu à l’Assemblée Populaire Nationale, carte de presse en main, badge صحافة obtenu en 2 seconde à l’accueil, pas de fouille, respect de la part des vigiles de cette institution de souveraineté, ça change des infiltrations, du je fonce dans le tas, des séances de camouflage pour prendre une photo floue. Cette fois j’y suis!
Au premier c’est la petite salle des conférences d’une capacité de 500 personnes qui accueille le bidule. Je déchante vite, la salle est pleine comme un oeuf, à droite une moitié de kaki/Olive/bleu à gauche, ce que la terre a portée comme députés ramollis et braillards, de mystérieuses femmes la quarantaine bien tassée, un hidjab louche ou des cheveux mal oxygénés et des jeunes au profil de membres éternels d’associations estudiantines, costume prêté, barbe de trois jour qu’ils ont mis trente jours à faire pousser, des fois que le vent tourne et le verbe haut. Au passage, chez les verts de très belles femmes officiers tenaient la dragée haute aux blondes peroxydées de la rive gauche.
L’essentiel, ne trouvant pas de place assise, je me suis rabattu sur une télédiffusion format VHS sur un plasma baveux dans le hall, qu’à celà ne tienne, le programme des conférences promet :

– La relation entre la recherche scientifique et la modernisation de l’armée
– La recherche scientifique à l’ANP
– Les modèles d’armée étrangères

Si le général qui a présenté les expériences étrangères (Pologne, Turquie, France, Chine) a fait un très bon résumé et a donné beaucoup de données sur les budgets alloués, les structures, les effectifs et les relations avec le tissu économique, celui qui l’a précédé s’est bien tenu d’en donner d’aussi exhaustifs à propos de l’ANP. A part le chiffre de 1 000 chercheurs travaillant sur des projets de R&D pour l’armée (ce chiffre comprenant les équipes de santé militaires, les étudiants en troisième cycle et les chercheurs non permanents) aucune autre info n’a filtré. Enfin si … l’organigramme des structures de recherches qui fut montré sur l’écran, relevait plus de ce que diffuse un pod ECM, que de la structure hiérarchique classique.
Concernant les projets en cours, les CRD de l’ANP ont produit une tourelle Bi-Tube de 23mm téléopérée et couplée à de SA18. Cet équipement est en cours d’intégration dans les effectifs.
Un drone tactique de piste et un drone lancé à la main.
Des études et développement autour des poudres de roquettes (propergols solides)
Deux simulateurs d’avion dont un à capacité inertielle.
Des simulateurs chirurgicaux ainsi que d’autres petits projets.
Si ces projets ont le mérite d’avoir été réalisés par des scientifiques et non des bureaucrates, le sentiment global émanant du colloque c’est que l’armée désire faire de la R&D à son rythme, gentiment, sans perturber le flot d’équipements à importer ou sans trop se casser la tête à solliciter un secteur privé mal vu je crois.
Car malgré les affirmations des présents sur le fait que les porteurs d’idées ou même les entreprises étaient les bienvenus, le poisson était difficile à me faire gober. Ils ont bien essayé de dire qu’ils attendaient les propositions, mais en se gardant de dire à qui les porteurs de projet devraient les adresser ni même à quoi ressemblerait la procédure. Pis encore, j’imagine mal l’ANP qui refuse de nantir les contrats des entreprises privées algériennes, tomber dans la philanthropie.

Je passerais volontiers sur le débat (fermé à la presse et ouvert aux béotiens) dans lequel des députés Bac -5 louaient les vertu de la recherche scientifique dans le domaine militaire. Ou la séance d’autocongratulation à la fin pendant laquelle les membres de la commission parlementaire de la défense offrait des trophées tout mignons à quelques généraux et qui ont finis par s’offrir les trophées à eux mêmes, trop fort l’équipe!

Je me demande comment j’ai pu me retenir d’écrire des insultes? c’est bon, ramenez les gosses, que la paix soit avec vous!

Comments

comments

2 plusieurs commentaires

  1. Rien qui vas chez nous , je ne comprend pas pourquoi ces incompétent ne cède pas la place a des algériens qui veulent faire avancé notre algerie c’est vraiment malheureu

  2. chez nous, on a beau essayé chercher du bon pour nous permettre de rêver un peu, la réalité fini toujours par nous réveiller brutalement, et le cauchemar continue !

Laisser une réponse

x

Check Also

Vers un début de production du Boxer IFV en Algérie

Il a officiellement participé le 2 mai dernier à des manœuvres et à des tests ...

Kilo 8 algérie

Première image du 6 éme Kilo Algérien

Il sera probablement livré cet été, le sixième sous-marin d’attaque Kilo 636, de la marine ...

Crash C130 Biskra WHT

Un Hercules C130 de l’armée de l’air détruit après une sortie de piste à Biskra

L’incident s’est passé ce matin vers 9h00 après qu’un Hercules C130 immatriculé 7T-WHT, a été ...