Accueil 5 Afrique du Nord 5 Lutte antiterroriste rencontre au sommet à Alger

Lutte antiterroriste rencontre au sommet à Alger

Nous avons eu l’occasion d’échanger avec le coordinateur adjoint pour la lutte antiterroriste au Département d’Etat, M Raffie Gregorian , à propos de l’actualité de la région et des perspectives de la lutte.

Le responsable américain était présent à Alger pour participer à la séance plénière du CGTF (Forum Mondial contre le terrorisme) dont les travaux se tiennent actuellement dans la capitale algérienne et sont présidés par l’Algérie et le Canada. D’entrée M Gregorian met la barre très haut pour signifier la teneur des relations algéro-américaines dans la lutte antiterroriste « L’Algérie a été un grand partenaire pour la lutte antiterroriste pendant des décennies. Le patron du renseignement algérien (Le Général de Corps Mohamed  Mediène NDLR)  était en réunion avec le chef de la CIA au moment des attentats du 11 septembre 2001. Le président algérien est le premier président d’une nation arabe à avoir effectué une visite officielle aux Etats-Unis. Ce qui a été perçu comme en geste fort surtout  après la tragédie que vous avez vécu pendant les années 90 » affirme le responsable Américain. D’ailleurs ce dernier a affirmé être impressionné par le degrés de professionnalisme et de sophistication de l’armée algérienne.

A propos des risques actuels et des tendances dans la lutte antiterroriste dans la région Raffie Gregorian évalue la menace comme étant une forte présence d’Al Qaida au Maghreb et de ses organisations satellites et une plus éparse à travers la région Libye/Sahel concernant ISIS, y compris  à travers Boko Haram. Autre sujet d’inquiétude la relocalisation dans la région des individus armés qui fuient l’Irak et la Syrie.

Répondant à une question sur l’embuscade terroriste qui a coûté la vie à des militaires nigeriens et américains au Niger, l’officiel américain s’est abstenu de commenter les circonstances de l’attaque, l’enquête diligentée par le département américain de la défense étant toujours en cours, il expliquera par contre que la mission des soldats américains était de conseil d’assistance et de formation dans le cadre de la coopération entre les deux pays.

Concernant l’avenir de la lutte, M Gregorian insiste sur la nécessité de coopération dans la région entre les différents acteurs et pas seulement sur le plan militaire. « la stratégie américaine du ‘par, avec et à travers’ qui s’applique sur la région a pour but d’éradiquer les foyers générant du terrorisme par la lutte contre la pauvreté et par la recherche de la stabilité politique, en particulier au Mali et en Libye.

 

 

 

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

Protection civile algérienne: un travail admirable et une communication exécrable

Suite à l’intervention d’un hélicoptère pour éteindre un incendie, une polémique a secoué les réseaux ...

L’Ukraine s’oriente vers la création de capacités de frappe sans pilote pour les missions air-sol

L’Ukraine, qui possède déjà une large gamme de drones de reconnaissance de sa propre production, ...

AMMROC

L’Emirati Edge prend 40% de participation dans l’américain AMMROC

Le groupe émirati de technologie de défense Edge (conglomérat industriel comprenant, Nimr, Tawazun, Caracal et ...