Accueil 5 Afrique du Nord 5 L’USGN, fer de lance de la lutte antiterroriste en Tunisie

L’USGN, fer de lance de la lutte antiterroriste en Tunisie

Parmi les Unités spéciales que compte en son sein le ministère de l’Intérieur tunisien, l’USGN (pour Unité Spéciale de la Garde Nationale), est probablement la plus remarquable par la qualification de ses hommes et le nombre d’opérations effectué.

La décision de sa création est prise en 1980, aux lendemains des événements de Gafsa. Elle est officiellement lancée en 1981 avec l’aide des Etats-Unis, notamment via l’Unité des Navy SEALs, avec laquelle elle entretient, jusqu’à ce jour, des liens étroits. Spécialisée dans le contre-terrorisme et la libération d’otages, l’USGN, basée à Bir Bouregba, près d’Hammamet, opère autant dans les zones urbaines que rurales et maritimes.

L’objectif, à l’époque, était de doter la Garde nationale d’une unité hyper entraînée et bien équipée de quelques dizaines d’hommes, équivalente à la BAT (Brigade Anti-terrorisme) au sein de la Police nationale, fondé trois plus tôt, pour faire face aux menaces terroristes dans les zones sous Juridiction de la Garde nationale. Aujourd’hui, l’effectif de l’USGN s’est élargie et se compte  en centaines d’hommes et son champ d’interventions s’étend sur l’ensemble du territoire tunisien.

Formés, instruits et entraînés aux techniques, tactiques et procédures les plus avancées, les opérateurs de l’USGN assurent des missions de :

▪︎Sécurité-protection : protection de personnes et de sites particulièrement menacés ;

▪︎Observation-recherche : surveillance, collecte d’information et de preuves sur des individus dangereux dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée ;

▪︎Intervention : contre-terrorisme (terre, air et mer), libération d’otages, retranchement de forcenés et arrestations à haut risque.

Recrutant parmi les meilleurs éléments de la Garde nationale, Leurs formations comprennent trois niveaux de brevets de spécialité (BS) :

▪︎BS1 : résistance physique et mentale ;

▪︎BS2 : exercices physiques et techniques ;

▪︎BS3 : exercices techniques et simulations tactiques.

Entre 2011 et 2018, cette unité a effectué 282 missions, principalement anti-terroristes, ce qui a permis de capturer 312 terroristes et d’en éliminer 73 sur les 96 abattus en Tunisie. Cela représente 70% des terroristes éliminés sur le territoire tunisien. A la pointe de la lutte contre le terrorisme en Tunisie, l’Unité jouit d’une réelle popularité au niveau national et de l’estime de ses pairs à l’international.

Mourad TN

Comments

comments

Laisser une réponse

Actu en images

Droukdel

Sondages

Que pensez-vous de la communication du MDN?

View Results

Loading ... Loading ...

x

Check Also

L’OTAN conduit une évaluation d’un escadron d’hélicoptères tunisien

Une première en Afrique! l’OTAN a conduit une évaluation opérationnelle d’un escadron d’hélicoptères appartenant à ...

Exercice algéro-turque de forces spéciales

Des éléments des forces spéciales algériennes ont assisté à un exercice conjoint de planification, de ...

Rubio

Marco Rubio supplie Blinken de sanctionner l’Algérie

Les médias algériens ont très vite relayé l’information selon laquelle le sénateur américain Marco Rubio ...