Accueil 5 Industrie Militaire 5 (Vidéo) M345 et M346 le package explosif de Léonardo

(Vidéo) M345 et M346 le package explosif de Léonardo

L’entreprise italienne Léonardo a présenté pendant l’édition 2017 du Salon du Bourget à Paris, son package destiné à l’entrainement des pilotes de chasses et de bombardiers légers. Représenté par deux appareils et un système intégré de simulation, cette offre permet la formation de bout en bout et la qualification du personnel naviguant de combat.

L’accent a été mis sur le réalisme du cursus et des équipements et à la rationalisation des coûts et de l’usage des appareils. En plus de cela, les deux avions présenté ont la particularité d’êtres versatiles et de se transformer en appareils de combats plus ou moins légers et pouvant effectuer de missions de guerres ce qui permet d’économiser le temps de vie des autres appareils.

Présenté en premier le (ex Aermacchi M345HET) est un avion a réaction permettant l’enseignement des techniques de bases et de deuxième phase d’entrainement. C’est un appareil très économique qui se place dans la catégorie de prix des avions à hélices mais qui offre des performances de chasseur subsonique. Le M345HET chasse directement sur les terres des avions d’Aero Vodochody L39 et L159 et donc des centaines d’Alphajets et d’Albatros à remplacer.

Deux choses distinguent le M345HET de ses concurrents, d’abord son avionique et son cockpit moderne qui est directement inspiré de celui du M346 et qui est similaire en tout point  celui du F18. Ensuite et surtout, les ensembles électroniques de combat que sont l’ITS et ETTS.

L’ITS pour Integrated Traning System qui permet de simuler l’ensemble des étapes du cursus d’apprentissage et surtout d »accompagner et certifier l’élève pilote entre les différentes phases. L’ETTS pour Embedded Tactical Training Simulation, est une bibliothèque complète de missions. Il permet de générer des scénarii tactiques complexes en y intégrant des paramètres réels ou simulés sans que l’élève pilote ne ressente la différence.

Ce système de simulation permet aussi à l’élève pilote d’être seul dans l’appareil avec un moniteur au sol sur simulateur via une liaison de données L16. Il permet de simuler des combats mixtes entre des unités en vol et des simulateurs au sol ce qui diminue l’utilisation des appareils.

Ce même système est le point commun entre le M345 et les M346 qui a été présenté là aussi au Bourget et qui est un avion d’entrainement avancé, supersonique et ravitaillable en vol, il est capable d’effectuer une large enveloppe de missions en Air-Air ou en Air-Sol. C’est la version FA (Fighter Attack) qui a été présente en exclusivité cette année, outre l’entrainement, l’appareil est doté d’un radar Grifo M346, est câblé pour recevoir un POD de reconnaissance ou de désignation et dispose de 7 points d’ancrages externes et supporte un large éventail de missiles et de bombes, y compris intelligentes.

Là aussi le M346 bénéficie des systèmes de simulation au sol, le FMS représente le plus haut niveau de simulation disponible sur le marché en termes de fidélité et complexité des missions.

 

Léonardo se donne donc comme objectif de s’attaquer à un segment qui est resté pendant longtemps en sommeil qui est celui des avions d’entrainement et compte s’approprier la plus grande part de ce marché en commençant par celui ds Etats Unis avec la version américanisée du M346 le T100.

Comments

comments

Laisser une réponse

x

Check Also

La Russie expose ses derniers armements lors de MAKS 2017

Organisé du 18 au 23 juillet dernier à Zhukovski près de Moscou par le conglomérat ...

VIDEO. Lancement officiel du Mig 35

La filiale du groupe de technologies russe ROSTEC, RSK MIG, a présentée lundi dernier à ...

(Photo et vidéo-reportage) Une virée à l’usine d’hélicoptères de Moscou

Suite à l’aimable invitation de la société de production et de distribution d’équipement technologiques Rotech, ...

Aller à la barre d’outils